Réserve de parc national du Canada des Îles-Gulf

La Réserve de parc national du Canada des Îles-Gulf est située dans la partie sud des îles Gulf, entre l'île de Vancouver et la partie continentale de la Colombie-Britannique. Créée en 2010, la réserve englobe une portion de quelque 36 km2 de terres et de 26 km2 d'aires marines.

La Réserve de parc national du Canada des Îles-Gulf est située dans la partie sud des îles Gulf, entre l'île de Vancouver et la partie continentale de la Colombie-Britannique. Créée en 2010, la réserve englobe une portion de quelque 36 km2 de terres et de 26 km2 d'aires marines.

Géographie
La Réserve de parc national du Canada des Îles-Gulf s'étend sur une quinzaine d'îles et de nombreux îlots et récifs dans la partie sud des Basses-Terres du détroit de Georgia, une région qui jouit d'un climat tempéré de type méditerranéen grâce au fait qu'elle est située sous le vent, abritée de la pluie par l'écran de montagnes côtières avoisinantes. La partie nord des îles abrite de nombreuses espèces végétales et animales. Les remontées d'eau, riches en nutriments, sont les composantes fondamentales des aires marines productives qui nourrissent les épaulards (killer whales), marsouins, phoques et otaries (ou lions de mer). De vastes populations d'oiseaux de rivage et de sauvagines nichent ou migrent dans cette zone. Sur le continent, les falaises rocheuses et les promontoires, les Douglas taxifolié - qui peuplent les flancs de coteaux -, les arbousiers Madrono à l'écorce rougeâtre, typiques de l'endroit, et les prairies caractéristiques où se dressent des chênes de Garry - un écosystème menacé - illustrent bien la diversité des habitats insulaires.

Activité humaine
Le peuple des Salish de la côte centrale entretient une relation de longue date avec les îles Gulf, qui se poursuit encore de nos jours. Au cours des derniers siècles, les explorateurs britanniques et espagnols ont laissé leurs marques en donnant leurs noms aux îles et cours d'eau de cette région. Colons, pêcheurs, aventuriers et entrepreneurs ont peuplé les îles, en quête d'un endroit où s'établir ou à la recherche de profits. Aujourd'hui, la réserve du parc national partage ces îles avec de dynamiques communautés rurales.

Le parc a établi ses quartiers généraux à Sidney, sur la péninsule adjacente de Saanich. Les bureaux de terrain se trouvent pour leur part sur les îles de Saturna et de Pender Nord. Les îles sont un endroit de prédilection pour les plaisanciers, les kayakistes, les cyclistes et les randonneurs; les plus grandes (Mayne, Saturna et Pender) sont accessibles par traversier, tandis qu'on peut accéder aux plus petites en bateau ou en kayak.