Richardson, James

James Richardson, négociant en céréales (Aughnacloy, comté de Tyrone, Irlande, 1819 -- probablement à Kingston, 1892). Richardson immigre au Canada en 1823 et est élevé par une tante à Kingston.
James Richardson, négociant en céréales (Aughnacloy, comté de Tyrone, Irlande, 1819 -- probablement à Kingston, 1892). Richardson immigre au Canada en 1823 et est élevé par une tante à Kingston.


Richardson, James

James Richardson, négociant en céréales (Aughnacloy, comté de Tyrone, Irlande, 1819 -- probablement à Kingston, 1892). Richardson immigre au Canada en 1823 et est élevé par une tante à Kingston. Le fait pour ce tailleur, déjà prospère en 1844, d'accepter de se faire payer en nature le conduit au commerce de marchandises. En 1857, il est négociant en céréales avec, en outre, des intérêts dans le charbon, le MICA, le FELDSPATH, les phosphates et d'autres minéraux. En 1867, son entreprise construit son premier bateau et, en 1882, son premier silo à grains.

Richardson s'implique rapidement dans le commerce du blé de l'Ouest canadien et, en 1883, il reçoit du Manitoba le premier blé des Prairies vendu en Europe. En 1912, il fonde l'importante entreprise de blé James Richardson and Sons Ltd. Après sa mort, l'entreprise est réorganisée et diversifiée par ses fils George et Henry et reste la propriété de ses descendants (voir J.A. RICHARDSON PÈRE et J.A. RICHARDSON FILS). Alors que l'entreprise devient rapidement une institution importante des Prairies, dont le centre se trouve Winnipeg, elle conserve son siège social à Kingston, en Ontario, jusqu'en 1923, quand son bureau de direction est transféré à Winnipeg. L'entreprise de Richardson, la plus importante entreprise de céréales du Commonwealth, joue un rôle majeur dans le développement de la région des Prairies.