Wilkins, Rick

Rick (Richard) Wilkins (Herbert). Arrangeur, compositeur, chef d'orchestre, saxophone ténor (Hamilton, Ont., 1er février 1937).

Wilkins, Rick

Rick (Richard) Wilkins (Herbert). Arrangeur, compositeur, chef d'orchestre, saxophone ténor (Hamilton, Ont., 1er février 1937). Après une première expérience comme saxophoniste et arrangeur avec les grands orchestres de danse de Jack Ryan (El Morocco, Hamilton) et de Gav Morton (Brant Inn, Burlington), il se fixa en 1957 à Toronto, où il joua dans les orchestres de danse de Benny Louis et autres, et en 1960, commença à faire des arrangements pour l'orchestre de Jack Kane à la SRC. Il étudia l'arrangement quelque temps avec Phil Nimmons à l'Advanced School of Contemporary Music à Toronto, et, par la suite, oeuvra principalement dans ce domaine. Il a préparé et souvent dirigé des ensembles pour des séries et des émissions spéciales de musique pop et de variétés de la SRC et du réseau CTV, avec Julie Amato, Tommy Ambrose, Guido Basso, le Canadian Brass, Burton Cummings, Anne Murray, Wayne et Shuster, et d'autres. Pour le réseau de télévision CBS, à Los Angeles, il fut dir. mus. (1976-77) d'une série d'émissions et de plusieurs émissions hors série mettant en vedette le groupe vocal amér. des Jackson Five. Il orchestra la Canadiana Suite d'Oscar Peterson pour une émission de télévision de la SRC en 1979, et plus tard arrangea et dirigea des compositions de Peterson sur disque (The Personal Touch, Royal Wedding Suite) et en concert (par exemple, pour Bach 300 à Toronto en 1985 et les Jeux olympiques d'hiver à Calgary en 1988). Wilkins a aussi écrit des arrangements pour des enregistrements de Peter Appleyard (dont Swing Fever), Salome Bey, Ed Bickert, Maureen Forrester, Vic Franklyn, Hagood Hardy, Maxwell King, Moe Koffman, Gene Lees, Anne Murray (dont « Snowbird » et plusieurs micr.), Ginette Reno et Arlene Smith. Ses propres micr. incluent Christmas with Rick Wilkins and the Mutual Understanding (1979, CBC LM-80), My Heart Belongs to Me (1977, CTL CTLS-5210 et New Ventures NV-5003) et For the Sake of Music (1978, CTL CTLS-5219; paru commercialement sous le titre Quiessence, Pickwick PC-66001) et Discovery (1981, CTL CTLS-5238 et Intercan IC-1018). Ses arrangements ont aussi été enregistrés par l'Américain Louis Bellson et les grands orchestres de Capp-Pierce Juggernaut. Ses compositions incluent des musiques de scène pour des émissions dramatiques et des documentaires à la télévision de la SRC (dont « The Dumbells », 1976), de la musique pour les cérémonies d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver à Calgary, et des thèmes de jazz enregistrés par Koffman (Saturn), le Boss Brass (Greenhouse, Who Asked?), Rob McConnell (Greenhouse, Countless Blues) et l'orchestre amér. de Frank Wess (Rink Rat, Pit Pat Blues). Sa composition jazz-symphonique T.O. 150 fut commandée en 1984 pour le Boss Brass et le CJRT Orchestra. Wilkins a joué dans des orchestres de studio à Toronto et a été membre du Boss Brass, de Nimmons 'N' Nine Plus Six et d'autres ensembles de jazz. Il a, à l'occasion, dirigé ou codirigé (avec Bickert) des ensembles dans des cabarets de Toronto et s'est produit comme soliste sur des albums d'Appleyard, Bickert, le Boss Brass, McConnell, Nimmons, et sur l'album d'un septuor de vedettes (toutes amér., sauf Wilkins) enregistré au Concord Jazz Festival en Californie (Live at the 1990 Concord Jazz Festival - Second Set, Concord Jazz CJ-4452). La renommée de Wilkins comme l'un des principaux arrangeurs au Canada a éclipsé indûment son travail de jazzman, d'un style courant et aisé.


Lecture supplémentaire

  • Canadian Jazz Discography