Ricker, Maëlle

Le surf des neiges a fait son entrée aux JEUX OLYMPIQUES en 1998. Spécialiste du snowboard cross, Maëlle Ricker tente tout de même sa chance dans l'épreuve de surf sur demi-lune et réussit à se classer cinquième.

Ricker, Ma\u00eblle

Ricker, Maëlle

Maëlle Ricker, surfeuse des neiges (North Vancouver, Colombie-Britannique - 2 décembre 1978). Maëlle Ricker est la première Canadienne à remporter une médaille d'or olympique en SURF DES NEIGES et la première Canadienne à remporter une médaille d'or en sol canadien. Maëlle Ricker a commencé très jeune à faire du surf des neiges, elle suivait son frère aîné Jôrli et toute sa famille sur les pentes de Whistler. En 1996, elle commence à participer à des compétitions du circuit de la Coupe du monde de la Fédération internationale de ski (FIS), elle se classe deux fois parmi les trois premiers au cours de sa première saison. À cette époque-là, le surf des neiges était un nouveau sport extrême et à ce titre, était présenté aux Winter X Games et dans des compétitions sanctionnées par la FIS. Maëlle Ricker se distingue dans toutes ces compétitions. Elle remporte sa première médaille d'or à la Coupe du monde de la FIS en 1998 en surf des neiges (snowboard cross) et en 1999, elle remporte l'or aux Winter X Games.

Le surf des neiges a fait son entrée aux JEUX OLYMPIQUES en 1998. Spécialiste du snowboard cross, Maëlle Ricker tente tout de même sa chance dans l'épreuve de surf sur demi-lune et réussit à se classer cinquième. Une blessure au genou l'empêche de prendre part aux Jeux de Salt Lake City en 2002, blessure qui nécessitera six opérations chirurgicales en quatre ans. Cette blessure ne lui laissera aucun répit au cours des années menant aux Jeux de Turin en 2006, mais elle parvient tout de même à décrocher l'or aux Winter X Games en 2006. Le snowboard cross devient une discipline olympique en 2006. Maëlle Ricker qui a une dizaine d'années en snowboard à son actif est pressentie pour une médaille. Elle fait une malheureuse chute avant la ligne d'arrivée, elle est victime d'une commotion cérébrale et doit être transportée par hélicoptère à l'hôpital. Ironiquement, après la finale, ses essais de qualifications la placent au quatrième rang. En dépit de trois autres opérations chirurgicales au genou, Maëlle Ricker continue de participer à des compétitions et elle devient l'une des meilleures surfeuses du monde, remportant trois médailles d'or en Coupe du monde au cours des années précédant la tenue des Jeux de Vancouver.

Maëlle Ricker est pressentie pour remporter l'or aux Jeux olympiques de Vancouver de 2010. Elle fait une chute pendant le premier essai de qualification, mais au deuxième essai, elle est la plus rapide et elle se distingue aux quarts et aux demi-finales. En finale, Maëlle Ricker est en tête, hésite légèrement avant le dernier saut, mais réussit tout de même à devancer Deborah Anthonioz de France qui remporte l'argent et Olivia Nobs de Suisse qui remporte le bronze. Le surf des neiges est une discipline olympique depuis une dizaine d'années seulement, mais déjà la médaille d'or de Maëlle Ricker, celle de Ross REBAGLIATI à Nagano en 1998 et la médaille d'argent de Mike Robertson aux Jeux de Vancouver de 2010 témoignent de l'excellence du Canada en surf des neiges à l'échelle internationale.


Liens externes