Rivière des Français

La rivière des Français, longue de 290 km, va jusqu'à la source de la rivière Sturgeon et prend naissance dans le LAC NIPISSING. Elle se divise en deux embranchements à l'île Eighteen Mile, se réunit à nouveau après l'île et, par un canal étroit, plonge dans la BAIE GEORGIENNE.

La rivière des Français, longue de 290 km, va jusqu'à la source de la rivière Sturgeon et prend naissance dans le LAC NIPISSING. Elle se divise en deux embranchements à l'île Eighteen Mile, se réunit à nouveau après l'île et, par un canal étroit, plonge dans la BAIE GEORGIENNE. Son rivage rocheux est un labyrinthe de canaux et de baies, et son cours suit un ensemble de fissures et de failles naturelles dans le BOUCLIER canadien. Pour les VOYAGEURS, la rivière représentait un parcours rapide d'une journée. Dès 1615, alors que CHAMPLAIN l'emprunte déjà, elle joue un rôle dans la TRAITE DES FOURRURES. Elle est encore populaire auprès des amateurs de canot et regorge de maskinongés, de dorés jaunes, d'achigans et de brochets. Des artefacts et des ustensiles autochtones de l'époque de la traite des fourrures ont été découverts dans la région. En particulier, à l'été de 1987, on y découvre trois récipients pour la cuisson de fabrication huronne qu'on croit vieux de quatre siècles. On peut voir des peintures rupestres indiennes près de Keso Point.