Robert Rumilly

Robert Rumilly, historien nationaliste (Fort-de-France, Martinique, 23 octobre 1897 - Montréal, 8 mars 1983). Arrivé à Montréal en 1928, Robert Rumilly publiera une première oeuvre, soit la biographie de Wilfrid Laurier (1931). Il ira poursuivre sa carrière à Ottawa comme traducteur, de 1936 à 1948.

Robert Rumilly, historien nationaliste (Fort-de-France, Martinique, 23 octobre 1897 - Montréal, 8 mars 1983). Arrivé à Montréal en 1928, Robert Rumilly publiera une première oeuvre, soit la biographie de Wilfrid Laurier (1931). Il ira poursuivre sa carrière à Ottawa comme traducteur, de 1936 à 1948. Ayant eu accès aux Archives publiques du Canada, il rédigera, de retour à Montréal, une étonnante série de 41 volumes, sur l'histoire du Québec de 1867 à 1945, Histoire de la province de Québec, série qui sera publiée entre 1940 et 1969. Robert Rumilly était reconnu pour sa manière unique de rédiger l'histoire, en se basant sur des archives, coupures de journaux et même des témoignages, sa documentation ne faisant jamais l'objet de notes en bas de page. Robert Rumilly est le premier à écrire sur l'histoire du Canada français, à esquisser les grands pans de l'histoire de sa province et à ce titre, mérite la reconnaissance des auteurs qui ont suivi ses traces et se sont largement appuyés sur son oeuvre. Biographe attitré de Maurice Duplessis, Robert Rumilly est l'auteur de nombreux ouvrages, dont les biographies de MHonoré Mercier, Henri Bourassa et Louis-Joseph Papineau. On lui doit aussi des monographies de plusieurs villes dont Outremont, Longueuil et Montréal.

Dans ses écrits, Robert Rumilly fait appel au concept de « race » pour expliquer les relations entre francophones et anglophones et il étudie les conséquences de l'industrialisation sur son peuple. Rumilly pense que le Québec est destiné à être le centre du catholicisme et de la civilisation française en Amérique du Nord. Foncièrement conservateur, voire de droite, il est pendant les années 50 un éloquent porte-parole du courant nationaliste traditionnel, qui trouve son expression politique dans le régime de l'Union nationale dirigée par Maurice Duplessis. En 1956, Robert Rumilly fonde le Centre d'Information Nationale et publie plusieurs pamphlets contre le communisme. Il sera actif dans ses dires et ses écrits jusqu'en 1980.


En savoir plus // Robert Rumilly

Liens externes