Rock Demers

Rock Demers, producteur (Sainte-Cécile-de-Levrard, Qc, 11 déc. 1933).

Rock Demers, producteur (Sainte-Cécile-de-Levrard, Qc, 11 déc. 1933). Après des études en pédagogie et en techniques audiovisuelles, il commence à travailler dans l'industrie cinématographique en 1960, d'abord dans le secteur de la distribution, puis pour le Festival international du film de Montréal, qu'il administre de 1962 à 1967. En 1965, il fonde Faroun Films, compagnie spécialisée dans la distribution de films pour enfants. Au début des années 70, la compagnie élargit ses activités en distribuant des films d'art, des films expérimentaux et le long métrage Les Mâles, de Gilles Carle et en se lançant dans la production. Demers participe à la production du Martien de Noël (Bernard Gosselin, 1970), un long métrage pour enfants. Le succès de ce film ouvre la voie à la série "Contes pour tous", qui lui assure la renommée.

En 1977, Demers est nommé président, puis directeur général de l'Institut Québécois du Cinéma (IQC), organisation fondée pour appuyer l'industrie cinématographique québécoise. Il quitte son poste en juin 1979 pour fonder Les productions la Fête (1980). Il lance ensuite la série « Contes pour tous », dans laquelle il soutient des coproductions avec la Pologne (Le Jeune Magicien, Waldemar Dziki, 1986), la Hongrie (Bye Bye Chaperon Rouge, Marta Meszaros, 1989), la Roumanie (La Championne, Elizabetha Bostan, 1991) et d'autres pays. Les meilleurs films de cette série pour toute la famille sont signés par André Melançon (La Guerre des tuques, 1984; Bach et Bottine, 1986; Fierro... l'été des secrets) et Michael Rubbo (The Peanut Butter Solution, 1985, v.f. Opération Beurre de Pinottes; Tommy Tricker and the Stamp Traveller, 1988, v.f. Les Aventuriers du Timbre perdu; Vincent and Me, 1990, v.f. Vincent et moi).

Au fil des années, les 15 longs métrages de cette série ont obtenu plus de 100 prix, mentions et mises en nomination dans le monde entier. À partir du début des années 1990, Demers élargit les horizons de sa compagnie en produisant un documentaire sur l'écrivain et homme politique tchèque Vaclav Havel (Why Havel?, Vojtech Jasny, 1991), une série télévisée à partir des mémoires de Pierre Elliott Trudeau (The Making of a Leader, 1919-1968, Brian McKenna, 1994) et des longs métrages de Micheline Lanctôt (La Vie d'un héros, 1994), d'Arthur Lamothe (Le Silence des fusils, 1996), et de Philippe Gauthier (Hathi, 1998). En 1999, Demers produit un autre documentaire de Vojtech Jasny (Gladys)..

Producteur et distributeur courageux, Rock Demers a immensément contribué à l'essor de l'industrie cinématographique canadienne.