Roughing It in The Bush: or, Forest Life in Canada

Roughing It in The Bush: or, Forest Life in Canada (Londres, 1852; Toronto, 1871) est l'ouvrage le plus connu de Susanna Moodie.

Roughing It in the Bush
Page originale de titre (avec la permission des Collections spéciales Bruce Peel de l'Université de l'Alberta).

Roughing It in The Bush: or, Forest Life in Canada (Londres, 1852; Toronto, 1871) est l'ouvrage le plus connu de Susanna Moodie. On l'a qualifié tour à tour de roman, de roman d'amour, de journal personnel et d'ouvrage historique. Le sujet est plus précis que la forme. L'auteure y raconte sa vie en tant qu'immigrante venue s'installer avec son mari près de Peterborough, dans l'Ouest canadien. À la différence du récit que sa soeur, Catharine Parr Traill, fait de sa vie de pionnière, celui de Moodie met en garde les aspirants immigrants. Elle les informe que le Canada n'est pas ce paradis terrestre, dont on fait tant la promotion en Angleterre, et que la vie des pionniers y est extrêmement dure. Moodie adopte un ton plus sombre que sa soeur, mais ses descriptions des lieux et des personnages sont plus originales. Elles allient le documentaire à la fiction et présentent des personnalités plus complexes. Le personnage de Moodie inspire à Margaret Atwood un excellent recueil de poèmes, The Journals of Susanna Moodie (1970).


En savoir plus // Susanna Moodie