Route frontalière des Voyageurs

La route frontalière des Voyageurs, voie navigable qui s'étire sur 250 km le long de la frontière internationale canado-américaine, va de l'extrémité ouest du lac Supérieur jusqu'au lac La Croix, situé dans le parc provincial Quetico (Ont).

Route frontalière des Voyageurs

La route frontalière des Voyageurs, voie navigable qui s'étire sur 250 km le long de la frontière internationale canado-américaine, va de l'extrémité ouest du lac Supérieur jusqu'au lac La Croix, situé dans le parc provincial Quetico (Ont). Ce cours d'eau s'écoule dans deux directions à partir d'une hauteur presque imperceptible entre les lacs North et South (474 m au-dessus du niveau de la mer). Il est composé d'une enfilade de lacs bordés de roc, d'étroits chenaux et de portages qui formaient autrefois la principale voie du commerce des fourrures vers l'Ouest. Les rivières Pigeon, laquelle coule vers l'est jusqu'au lac Supérieur, et Basswood, qui coule vers l'ouest jusqu'au lac La Croix, sont les plus importantes de cette route fluviale. Le célèbre Grand Portage de 14 km, qui relie le bassin hydrographique du fleuve Saint-Laurent au « Payes d'en Haut » (le vaste arrière-pays s'étendant à l'ouest et au nord), représente le terminus est de cette route qui s'arrête au Grand Portage National Monument, au Minnesota.

Depuis le début du XXe siècle, la route frontalière des Voyageurs est une région fort appréciée des amateurs d'activités récréatives en milieu sauvage. À peine un p. cent de son littoral étant exploité, le paysage est donc presque exactement le même qu'à l'époque des « voyageurs ». Aujourd'hui, c'est un des itinéraires de canot en milieu sauvage les plus fréquentés en Amérique du Nord. En 1996, cette voie navigable a été désignée rivière du patrimoine canadien.