Warren, Samuel Prowse

Samuel Prowse Warren. Organiste-maître de chapelle, éditeur, compositeur, professeur (Montréal, 18 février 1841 - New York, 7 octobre 1915). Fils aîné de Samuel Russell Warren, il commença l'étude de l'orgue à 11 ans et donna son premier récital à la chapelle Saint Stephen à Montréal.

Warren, Samuel Prowse

Samuel Prowse Warren. Organiste-maître de chapelle, éditeur, compositeur, professeur (Montréal, 18 février 1841 - New York, 7 octobre 1915). Fils aîné de Samuel Russell Warren, il commença l'étude de l'orgue à 11 ans et donna son premier récital à la chapelle Saint Stephen à Montréal. Durant huit ans (jusqu'en 1858), il fut organiste à l'église presbytérienne américaine de Montréal où il avait succédé à son père. Il se rendit à Berlin en 1861 pour étudier avec Karl August Haupt (orgue), Gustav Schumann (piano) et Paul Wieprecht (matières théoriques). Il revint à Montréal en 1864, mais déménagea à New York l'année suivante, devenant organiste à l'église unitarienne All Souls. Il fut aussi organiste à l'église épiscopalienne Grace à New York (1868-74, 1876-94). Il inaugura des récitals hebdomadaires et en donna lui-même plus de 230, offrant un éventail complet de la littérature de l'orgue. Ce fut l'une des séries les plus remarquables à être jamais présentées dans un pays, quel qu'il soit. Il fut aussi organiste à l'église épiscopalienne Holy Trinity de New York. En 1895, il devint organiste à l'église First Presbyterian à East Orange, N.J., un poste qu'il conserva jusqu'à sa mort. Il fut un membre fondateur de l'American Guild of Organists en 1896 et devint prés. honoraire de l'organisme en 1902. Sa deuxième femme, Jeanne Joséphine Croker-Southward, était une artiste lyrique professionnelle d'origine française.

S.P. Warren était un collectionneur de livres rares et de manuscrits et on disait que sa bibliothèque musicale était l'une des plus complètes en Amérique, contenant des manuscrits et des partitions d'oeuvres rares écrites pour l'orgue. On rapporte qu'il aurait dépensé plus de 10 000 $, une somme d'argent considérable à l'époque, pour en faire l'acquisition. Il était un ami intime de l'organiste français Alexandre Guilmant et avait beaucoup d'estime pour les oeuvres de Rheinberger et de Widor. Il dirigea la New York Vocal Union durant neuf ans et agit comme examinateur au Toronto College of Music pendant de nombreuses années. Il fut administrateur de l'American College of Musicians et membre du Boston Cons. Il passait pour un personnage dont le défaut incorrigible était la modestie. En maintes occasions, il déclina l'invitation de plusieurs universités qui souhaitaient lui conférer un doctorat h.c..

Ses nombreuses compositions, comprenant des oeuvres sacrées et profanes, incluent des anthems, des mélodies, des solos pour piano et pour orgue. Peu d'entre elles furent publiées de son vivant, mais plusieurs de ses mélodies parurent chez G. Schirmer, pour qui il prépara une édition de l'oeuvre d'orgue de Mendelssohn qui ne fut publiée qu'en 1924, après sa mort. Il édita un hymnaire pour l'église, In Excelsis, publié par la Century Co. Il transcrivit pour l'orgue des oeuvres de Beethoven, Schumann, Wagner et Weber, et il fut le seul Canadien à souscrire à l'édition complète des oeuvres pour orgue de Bach. Sa mélodie « The Wings of Song » et son Prélude et fugue en la bémol pour orgue sont reproduits dans le PMC (vol. III et IVb, respectivement). Il était très respecté comme professeur et plusieurs de ses élèves ont fait une carrière remarquée, notamment Augusta Lowell, l'une des premières organistes de sexe féminin en Amérique du Nord à jouir d'une réputation considérable comme interprète de premier plan.

Voir aussi Thomas D. Warren et William Henry Warren, frères de Samuel Russell, et Charles Sumner, fils de Samuel Russell.


Lecture supplémentaire

  • Jennings, Pauline. 'Samuel P. Warren,' Music, vol 17, Nov 1899-Apr 1900

    'S.P. Warren, the dean of organists, is dead,' The Diapason, 1 Nov 1915

    'In memory of S.P. Warren,' The Diapason, 1 Jan 1916

    Raudsepp, Karl. Ms on the Warren family