Claude Savard

Claude Savard. Pianiste, professeur (Montréal, 16 octobre 1941 - Montréal, 13 février 2003). Premier prix piano (CMM) 1963. Il étudia à Montréal avec Marie-Louise Boisvert, puis au CMM avec Germaine Malépart (1959-63).

Savard, Claude

Claude Savard. Pianiste, professeur (Montréal, 16 octobre 1941 - Montréal, 13 février 2003). Premier prix piano (CMM) 1963. Il étudia à Montréal avec Marie-Louise Boisvert, puis au CMM avec Germaine Malépart (1959-63). Boursier du CAC, il travailla à Paris avec Vlado Perlemuter et Suzanne Roche (1963-69). Lauréat du Prix d'Europe (1964), des concours internationaux de Vercelli (1964), Genève (1965) et Lisbonne (1966), il reçut à l'unanimité le premier prix à Munich (1966). En février 1967, il créa à Paris la Sonate no 3 qu'Alain Gagnon avait écrite pour lui (1966). Il fut accompagnateur officiel (1966, 1967, 1969, 1970) au Concours international de Montréal (chant et violon) et membre du jury au Concours international de Montevideo (1969). Il se fit entendre au Carnegie Recital Hall de New York et en récital au Festival Canada à Marburg, Allemagne (1970). Il débuta avec l'OSM dans le Concerto no 1 de Mendelssohn (février 1971) et donna un concert au Wigmore Hall de Londres la même année. Il effectua une tournée de 17 récitals en Amérique latine (1972) sous les auspices du ministère des Affaires extérieures du Canada. De 1972 à 1976, il travailla avec Irving Heller. Pendant l'été 1973, il exécuta la Pièce concertante no 1« Repliement » de Jean Papineau-Couture avec un orchestre de la SRC à Toronto. Savard a été soliste avec plusieurs orchestres et il a joué pour de nombreuses stations de radio et de télévision en Europe, en Amérique du Sud et au Canada, notamment pour la SRC où il a interprété entre autres le Concerto pour piano de Poulenc (septembre 1974). Il a joué également le Concerto pour la main gauche de Ravel avec le TS (août 1976) et le Concerto en sol du même compositeur à la SRC (juillet 1977).

Savard a accompagné plusieurs chanteurs et instrumentistes dont Pierrette Alarie, Josephte Clément (Fauré, Duparc; 1963; CD-JMC-3), Bruno Laplante, Nicole Lorange, Jean-Pierre Rampal, Joseph Rouleau, Sylvia Saurette, Suzanne Shulman et Léopold Simoneau. Il a visité plusieurs pays d'Europe (1966) ainsi que le Canada (1967-68, 1969-70, 1971-72, 1972-73) lors de ses tournées pour les JM. À la suite d'un récital donné au Carnegie Recital Hall le 27 mars 1975, Allen Hughes écrivit dans le New York Times : « En entendant Claude Savard donner un programme aussi exaltant, on regrette que la demande pour des pianistes de son intelligence, sa sensibilité et sa dextérité, ne soit pas plus grande qu'elle ne l'est. Il a une personnalité artistique distincte qui se manifeste dans tout ce qu'il joue. » Dans cette même ville, il se produisit également au Town Hall en 1978. Après une tournée au Japon (1981), il fit un séjour de deux semaines en Chine (1982) en compagnie de Maureen Forrester et Claude Corbeil pour une série de récitals et de cours de maître. Un documentaire sur cette tournée a été réalisé par l'ONF sous le titre Singing : A Joy in Any Language.

En 1975, Savard devint professeur de piano et de musique de chambre à l'Un. de Montréal. Il était responsable du secteur piano à la même université depuis 1988.

Il a aussi enseigné au Centre d'art d'Orford JMC (1975-81).

Écrits
Claude Savard, « Les Concours internationaux : pour ou contre? », VM, 8 (mai 1968). Marc SAMSON, « L'Évolution de Claude Savard », Le Soleil (Québec, 24 févr. 1968).

Discographie

Beethoven Sonate no 26 (« les Adieux »), Alain Gagnon Sonate no 3 : 1968; CBC SM-52.

Debussy Images, Alain Gagnon Sonate no 3 : 1969; RCI 274 et Sel CC-15007.

Morawetz Fantasy, Elegy and Toccata, Morel Deux études de sonorité : 1971; CBC SM-182, (Morawetz) 7-ACM 16.

Voir aussi G. Richard, S. Saurette, S. Shulman et DISCOGRAPHIE de J. Rouleau.


Lecture supplémentaire

  • Samson, Marc. 'L'évolution de Claude Savard,' Quebec City Le Soleil, 24 Feb 1968

    McLean, Eric. 'Savard has taste, technique,' Montreal Star, 3 Feb 1971