Shari Ulrich

Shari (Sharon) Ulrich. Chanteuse, auteure-compositrice, violoniste, pianiste, guitariste (San Rafael, Cal., 17 octobre 1951, naturalisée canadienne en 1981).
Shari (Sharon) Ulrich. Chanteuse, auteure-compositrice, violoniste, pianiste, guitariste (San Rafael, Cal., 17 octobre 1951, naturalisée canadienne en 1981).


Shari Ulrich

Shari (Sharon) Ulrich. Chanteuse, auteure-compositrice, violoniste, pianiste, guitariste (San Rafael, Cal., 17 octobre 1951, naturalisée canadienne en 1981). En 1971, elle s'installe à Gibson, en Colombie-Britannique, puis en 1972 à Vancouver, où elle chante et joue du violon, de la mandoline, de la flûte et du saxophone alto (1973-1976) au sein de Pied Pumkin String Ensemble, un trio éclectique et fantaisiste comprenant aussi les chanteurs et auteurs-compositeurs Rick Scott (tympanon) et Joe Mock (guitare, piano). Ulrich participe à l'enregistrement des albums The Pear of Pied Pumkin, Pied Pumkin String Ensemble et Allah Mode, tous parus sur l'étiquette du groupe, Squash. Le trio se reforme en 1989, le temps d'effectuer une tournée canadienne et de faire paraître la cassette The Lost Squash Tapes.

Quand elle fait partie du Hometown Band de Valdy (Valdemar Horsdal), de 1976 à 1979, on l'entend sur deux disques (Flying, A & M SP-4605 et The Hometown Band, A & M SP-4671) ainsi que dans la chanson à succès « Flying » (composée par Joe Mock). Le groupe gagne un prix Juno en 1978. Puis, Ulrich entreprend une carrière solo. Elle enregistre les albums pop-rock Long Nights (1980, A & M SP-9046), One Step Ahead (1981, A & M SP-9067) et Talk Around Town (1982, MCA 5379) et se produit partout au Canada. En 1982, elle reçoit le prix Juno de la chanteuse la plus prometteuse. Un quatrième disque, Every Road (CBS FZT-80144) suit en 1990, puis l'anthologie Best of Shari Ulrich (Esther CD-627) en 1991.

Membre de UHF

En 1989, elle devient également membre du trio folk contemporain UHF, en compagnie de Roy Forbes et de Bill Henderson (de Chilliwack), qui se produit à des festivals folk dans l'Ouest canadien et enregistre deux albums. Au début des années 2000, Ulrich est toujours avec UHF.

Retour de Pumkin

Pied Pumkin se reforme en 1998 et entreprend une tournée dans l'Ouest canadien l'année suivante. Le groupe lance une série d'albums, dont l'album pour enfants Pumkids, qui gagne un Canadian Folk Music Award ainsi qu'un Western Canadian Music Award. Le groupe demeure actif jusqu'aux années 2000 et se produit lors de festivals folk d'ouest en est, jusqu'à Ottawa.

Composition, télédiffusion et théâtre

Pendant la période où elle n'enregistre pas, Shari Ulrich se consacre quelques années à la composition de chansons plutôt qu'au spectacle, effectuant de brefs séjours à Toronto et à Los Angeles de 1985 à 1987 avant de retourner à Vancouver. Des concerts à l'Expo 86 marquent son retour à la scène, où on la voit souvent chanter en s'accompagnant elle-même au piano, au violon, à la guitare et à la mandoline, ou accompagnée d'un second claviériste. Shari Ulrich compose, écrit et anime pour la télévision. Elle compose aussi des trames sonores pour l'Office national du film du Canada. Elle se lance dans le théâtre musical et joue dans des pièces telles que Tapestry (à propos de l'auteure-compositrice américaine Carole King) en Colombie-Britannique en 1996 et 1997, et Baby Boomer Blues en 2003 et 2004. Elle lance un album solo, The View From Here, en 1998. On peut également l'entendre dans « Live » à Cates Hill en 2009.

Nominations et succès musicaux

Ulrich se trouve coincée entre le folk et le pop - entre le traditionnel et le commercial - bien que sa voix riche du genre country et sa forte présence sur scène confèrent de la substance à ses ballades à la fois sereines et dramatiques (et souvent remarquablement personnelles), à ses chansons évoquant des souvenirs avec beaucoup de sentimentalité et à ses commentaires à caractère social empreints d'espoir. Parmi ses chansons les plus connues, citons « Oh Daddy », « She Remembers », « Romeo », « I'm Not the One », « With or Without You » et « Every Road ». D'autres chansons d'Ulrich sont enregistrées par Véronique Béliveau et Rita Coolidge. Elle est intronisée au Entertainment Hall of Fame de la Colombie-Britannique. Elle enseigne à l'Université de la Colombie-Britannique en 2007-2008 et dirige Bluebird North et d'autres ateliers de composition. Elle siège au conseil d'administration de l'Association des auteurs-compositeurs canadiens de 1998 à 2006 et en est la vice-présidente en 2006-2007. Elle siège également au conseil d'administration de l'Académie canadienne des arts et des sciences de l'enregistrement (CARAS) de 1993 à 1997.

Bibliographie

Irene G. KNIGHT, « Shari Ulrich », Canadian Musician, vol. 4 (juin 1982).

Alex VARTY, « Shari Ulrich takes her own road », The Georgia Straight (9-16 févr. 1990).

Liam LACEY, « After refining and redefining Ulrich discovers her real voice », Globe and Mail (Toronto, 16 févr. 1990).

Jeff BATEMAN, « Interview: Shari Ulrich », Hook Line & Singer, vol. 7 (févr. 1990).

Alexandra GILL, « Pumkin power flowers again », Globe and Mail, (Toronto, 20 août 2001).


Lecture supplémentaire

  • Knight, Irene G. "Shari Ulrich," Canadian Musician, vol 4, Jun 1982

    Varty, Alex. "Shari Ulrich takes her own road," The Georgia Straight, 9-16 Feb 1990

    Lacey, Liam. "After refining and redefining Ulrich discovers her real voice," Toronto Globe and Mail, 16 Feb 1990

    Bateman, Jeff. "Interview: Shari Ulrich," Hook Line & Singer, vol 7, Feb 1990

    Gill, Alexandra. "Pumkin power flowers again," Globe and Mail, 20 Aug 2001