Sieb, Calvin

Calvin Sieb est répétiteur de la section des cordes de l'Orchestre mondial des Jeunesses musicales en Allemagne (1972), en Belgique (1975) et en Angleterre (1978).


Sieb, Calvin

 Calvin Robert Sieb. Violoniste, professeur (Newark, N.J., 30 mai 1925, naturalisé canadien 1970, Québec, 21 mai 2007). À six ans, Calvin Sieb commence à Newark des études de violon avec Mandel Svet, puis il travaille au New York College of Music avec Hans Letz (1938-1943). Il poursuit ensuite ses études à la Juilliard School (1945-1948) puis à la Chatham Square School (1949-1950) avec Emmanuel Vardi. Au printemps 1950, il suit des cours de composition et d'esthétique musicale avec Nadia Boulanger au Conservatoire américain de Fontainebleau, puis il travaille le violon avec Jacques Thibaud à Paris (1950-1951). Lauréat du Concours international Marguerite Long-Jacques Thibaud (1951), il rentre à New York et rencontre Wilfrid Pelletier qui lui offre un poste de professeur au Conservatoire de musique du Québec (1951-1956) et le poste de chef d'orchestre adjoint à l'Orchestre symphonique de Québec (1951-1953). Il enseigne également au Conservatoire de musique du Québec à Montréal (1955-1979). Il est violon solo à l'orchestre des « Petites symphonies » de la SRC (1954-1958) et à l'Orchestre symphonique de Montréal (1960-1979). Sieb participe à de nombreuses émissions de radio et de télévision à la SRC et enregistre, en 1956, le Quintette n<sup>o</sup> 1 de Rodolphe Mathieu (voir DISCOGRAPHIE de Bress). En plus d'être violon solo pour les orchestres de la SRC et de l'Office national du film, il est soliste au Festival de Stratford (1959) et au Festival Pablo Casals à Porto Rico (1964-1967).

Dernières années de sa carrière

Calvin Sieb est répétiteur de la section des cordes de l'Orchestre mondial des Jeunesses musicales en Allemagne (1972), en Belgique (1975) et en Angleterre (1978). Il est membre du jury au Concours international Enesco à Bucarest (1970) et membre du Comité consultatif musical du Concours international de Montréal (1966-1979). Au cours d'une année sabbatique (1977-1978), il est l'un des violons solos de l'Orchestre du Capitole de Toulouse, France. En 1979, il accepte d'occuper ce poste de façon permanente et s'établit dans cette ville où il assume également la direction de Musicamerata.

De retour au Canada, il est nommé en 1989 professeur de violon à l'Université d'Ottawa et conseiller artistique et pédagogique de l'Orchestre des jeunes du Québec. En 1990, il est investi chevalier de l'Ordre des Arts et Lettres de France. Il quitte l'université en 2001 et enseigne alors le violon, l'alto et la musique de chambre au Conservatoire de musique de Gatineau, à Québec. Sieb est également l'inventeur d'un coussin de repos du menton pour violon et d'une sourdine pour violon.

Bibliographie

Maureen PETERSON, « MSO concertmaster Sieb takes a bow after 20 years », The Gazette (Montréal, 28 avr. 1979).


Lecture supplémentaire

  • Peterson, Maureen. 'MSO concertmaster Sieb takes a bow after 20 years,' Montreal Gazette, 28 Apr 1979