Une mesure de silence/Silent Measures

Une mesure de silence/ Silent Measures. Opéra-bouffe en un acte, livret de Marthe Morisset-Blackburn et musique de Maurice Blackburn.

Une mesure de silence/Silent Measures

Une mesure de silence/ Silent Measures. Opéra-bouffe en un acte, livret de Marthe Morisset-Blackburn et musique de Maurice Blackburn. Composée à Paris (1954-55), l'oeuvre fut créée le 21 avril 1956 à la télévision de la SRC (« Concerts pour la jeunesse ») avec Claire Gagnier (Martine), Jean-Paul Jeannotte (Bobino), Yoland Guérard (Antonin) et Charles Reiner au piano, dans une mise en scène de Jean Gascon et une réalisation de Françoys Bernier. Elle fut portée à la scène de l'Eaton Auditorium de Toronto le 17 novembre suivant, en programme double avec TheFool de Harry Somers, puis au théâtre Orpheum de Montréal, le 15 mars 1959. Elle fut représentée au théâtre de la Poudrière de Montréal à plusieurs reprises l'été suivant, puis une centaine de fois en tournée JMC (1960-61), en programme double avec Pirouette du même compositeur. En août 1962, Une mesure de silence était présenté dans le cadre des Festivals de Montréal. En mai 1980, le Comus Music Theatre en fit une lecture à Toronto, tandis qu'en 1987, l'oeuvre était reprise à la Maison des arts de Laval par le Théâtre d'art lyrique de Laval sous la direction de Gilbert Patenaude, qui en avait réalisé une orchestration approuvée par le compositeur.

L'action se situe à Montréal vers 1908-13. Martine, se heurtant à l'avarice de son mari Antonin qui lui refuse l'argent nécessaire à l'achat d'une robe neuve, fait semblant d'être sourde et muette afin de le convaincre de revenir sur sa décision. Elle y parviendra grâce à la complicité de leur voisin, Bobino. Le livret a été traduit en anglais par Guy Glover. Trois extraits, chantés par Marthe Létourneau, Jean-Paul Jeannotte et Jules Bruyère accompagnés par Charles Reiner, ont été enregistrés sur micr. par les JMC (CD-JMC 1).