Simoneau, Léopold

Jusqu'en 1970, il chante à diverses occasions avec son épouse, Pierrette ALARIE. Il enregistre tous les principaux rôles de ténor des opéras de Mozart, dont Fernando dansCosi fan tutte avec Herbert von Karajan.

Simoneau, Léopold

Léopold Simoneau, ténor, professeur et administrateur (Saint-Flavien, près de Québec, 3 mai 1916; Victora, 24 Août 2006). L'un des plus grands interprètes du XXe siècle, Simoneau est réputé comme étant l'un des ténors les plus élégants de la musique de Mozart et renommé pour son ton clair et précis, il est également acclamé pour ses interprétations d'autres pièces du répertoire pour ténor lyrique. En 1941, il étudie avec Salvator Issaurel et fait aussi ses débuts avec les Variétés lyriques. En 1943, il interprète son premier rôle dans un opéra de Mozart, celui de Basilio dans Les Noces de Figaro.

Jusqu'en 1970, il chante à diverses occasions avec son épouse, Pierrette ALARIE. Il enregistre tous les principaux rôles de ténor des opéras de Mozart, dont Fernando dansCosi fan tutte avec Herbert von Karajan. Alors qu'il est attaché au bureau du ministre des Affaires culturelles du Québec, il prépare le rapport qui mène à la création de l'Opéra du Québec en 1971. La même année, il est nommé officier de l'Ordre du Canada, dont il devient compagnon en 1996. En 1990, il est nommé officier de l'Ordre des arts et des lettres de la France. Simoneau et son épouse s'emploient activement comme professeurs, notamment au BANFF CENTRE et au Canada Opera Piccola, qu'ils fondent à Victoria, C.-B. en 1982. Ils remportent conjointement plusieurs prix, et, en 1994, chacun d'eux reçoit un doctorat honorifique de l'U. McGill. Simoneau est également récipiendaire du prix du Gouverneur général pour les arts de la scène, en 1992, et est fait chevalier de l'Ordre national du Québec en 1997. Son essai,

L'Art du bel canto

est publié à Montréal en 1995.


Lecture supplémentaire

  • R. Maheu, Pierrette Alaire, Léopold Simoneau: deux voix, un art (1988).