Craig, sir James Henry




Craig, sir James Henry

 Sir James Henry Craig, officier et administrateur colonial (Gibraltar, 1748 -- Londres, Angl., 12 janv. 1812). Gouverneur général des deux Canadas et administrateur du BAS-CANADA de 1807 à 1811, Craig tente d'influer sur les élections de 1809 et de 1810 en emprisonnant, sans leur faire subir de procès, les chefs du Parti canadien en mars 1810, au cours de ce qu'on appellera le « règne de la terreur ». Craig, ses hauts fonctionnaires et des marchands britanniques importants préconisent plusieurs façons d'éradiquer ce qu'ils perçoivent comme les menaces de la démocratie et du NATIONALISME CANADIEN-FRANÇAIS. Ils suggèrent soit l'union des deux Canadas et la création de comtés anglais dans les cantons, soit le remplacement de l'Assemblée par un conseil essentiellement britannique et aristocratique. Ils proposent aussi l'abolition du régime seigneurial et des mesures favorisant l'immigration d'Anglais et d'Américains, la soumission de l'Église aux prérogatives royales et la mainmise sur l'éducation. Ce faisant, ils intensifient le nationalisme canadien-français. Devant la menace d'une guerre entre l'Angleterre et les États-Unis, Craig resserre les liens avec les autochtones et consolide les fortifications de Québec et du secteur environnant.