Skelton, Robin

Robin Skelton, poète, critique, éditeur, artiste et enseignant (Easington, East Yorkshire, Angl., 12 oct. 1925 -- Victoria, C.-B., 22 août 1997). Élevé en Angleterre, il sert dans les Forces aériennes royales (RAF), étudie à l'U. Leeds (B.A., 1950; M.A., 1951) et, de 1951 à 1963, enseigne à l'U.

Skelton, Robin

Robin Skelton, poète, critique, éditeur, artiste et enseignant (Easington, East Yorkshire, Angl., 12 oct. 1925 -- Victoria, C.-B., 22 août 1997). Élevé en Angleterre, il sert dans les Forces aériennes royales (RAF), étudie à l'U. Leeds (B.A., 1950; M.A., 1951) et, de 1951 à 1963, enseigne à l'U. de Manchester. En 1963, il immigre au Canada pour enseigner à l'U. Victoria, où il contribue à mettre sur pied le Département de création littéraire. Il y fonde et dirige aussi The Malahat Review.

Auteur, critique, anthologiste et traducteur très prolifique, il écrit et publie plus de 100 ouvrages. Son recueil de poèmes, Patmos and Other Poems (1955), est le premier d'une série de plus de quarante recueils parmi lesquels figurent Selected Poems 1947-1967 (1968), Collected Longer Poems 1947-1977 (1985), Wrestling the Angel: Collected Shorter Poems 1947-1977 (1994) et Popping Fuchsias: Poems, 1987-1992 (1992).

Sa poésie utilise divers styles et tons. Il écrit des poèmes dépouillés, des ballades traditionnelles, des poèmes en gallois, en vieil irlandais et en japonais, ce qui atteste de son talent. Dans une trilogie d'essais sur la poésie, The Practice of Poetry (1971), The Poet's Calling (1975) et Poetic Truth (1978), il tente de définir la nature et le rôle du poète dans la société d'aujourd'hui, en démontrant que l'émotion, l'intellect et l'imagination sont indissolubles de la technique poétique. Bien qu'il soit difficile d'en faire la synthèse, la poésie de Skelton traite souvent de la mémoire et du temps, et du rapport entre l'esprit et la chair. Poète méditatif, il cherche dans sa poésie un équilibre entre la raison et les sentiments, la certitude et le doute.

Ses préoccupations métaphysiques ressortent également dans ses écrits sur la sorcellerie et l'occultisme dont Spellcraft: A Manual of Verbal Magic (1978), Talismanic Magic (1985) et The Magical Practice of Talismans (1991). Il a par ailleurs traduit l'oeuvre de nombreux poètes et dirigé la publication de nombreuses anthologies et éditions critiques. Il fait autorité en ce qui concerne la renaissance littéraire irlandaise et rédige trois livres sur la vie et l'oeuvre du poète et dramaturge J.M. Synge. Parmi ses nombreux ouvrages figurent aussi deux biographies, The Memoirs of a Literary Blockhead (1988) et Portrait of My Father (1989), six romans, deux pièces de théâtre et une histoire sociale du district de Cariboo, en Colombie-Britannique, They Call It The Cariboo (1980).