Société nouvelle d'enregistrement

Société nouvelle d'enregistrement (SNE). Étiquette de disques fondée à Montréal en 1977 par Gilles Poirier dont le but principal est de faire connaître les interprètes et les compositeurs canadiens.

Société nouvelle d'enregistrement

Société nouvelle d'enregistrement (SNE). Étiquette de disques fondée à Montréal en 1977 par Gilles Poirier dont le but principal est de faire connaître les interprètes et les compositeurs canadiens. Paru en octobre 1978, le premier disque incluait des oeuvres de Micheline Coulombe Saint-Marcoux et Bruce Mather interprétées par le Quintette à vent du Québec. En 1987, l'enregistrement sur cassette des Vêpres de la Vierge de Gilles Tremblay (SNE 541) fut primé par le Conseil canadien de la musique. Compte tenu des impératifs du marché, la SNE a opté pour le disque compact en 1987. En 1990, on comptait près de 70 titres à son catalogue, dont des oeuvres de Denys Bouliane, Lionel Daunais, Jacques Hétu, Anne Lauber, Michel Longtin, François Morel et André Prévost. Parmi les interprètes figurent le contralto Anna Malenfant, les Petits chanteurs du Mont-Royal, le Quatuor à cordes Orford et la basse Joseph Rouleau. La SNE est subventionnée par le CAC, le MACQ, des compagnies privées et des particuliers.


Lecture supplémentaire

  • Moisan, Daniel. 'Gilles Poirier: le goût du disque ou le goût du risque,' Aria, vol 12, Fall 1989, partially repr in Maestro, vol 1, Jul-Sept 1990