Société Radio-Canada - Concours radiophoniques

Société Radio-Canada - Concours radiophoniques.

Société Radio-Canada - Concours radiophoniques

Société Radio-Canada - Concours radiophoniques. Concours nationaux dont le but est de découvrir, d'encourager et de présenter les talents canadiens par l'entremise de la radio de la SRC et d'offrir des moyens pour favoriser le développement de carrières grâce à des prix en argent, des prestations publiques, des émissions radiophoniques et des enregistrements. Les premiers concours d'importance de la radio de la SRC furent « Singing Stars of Tomorrow » (1943-56), « Nos futures étoiles » (1947-55) et « Opportunity Knocks » (1947-57). En 1991, les réseaux anglais et français de la radio de la SRC poursuivaient leur parrainage de quatre concours nationaux de musique. L'un d'eux, le Concours de jazz Alcan, s'inscrit dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal (voir cet article) et les trois autres sont :

1. Concours national des jeunes interprètes (1959 -);

2. Concours national des jeunes compositeurs (1973 -);

3. Concours national des chorales d'amateurs (1976 -).

En plus de ces concours de premier plan, la SRC a parrainé d'autres concours pour les compositeurs (voir Composition - Concours).

Concours national des jeunes interprètes / CBC National Radio Competition for Young Performers

(CBC Talent Festival, 1959-76; CBC Talent Competition, 1976-84). Concours radiophonique, successeur de la série « Opportunity Knocks », mis sur pied par Geoffrey Waddington et Terence Gibbs en 1959 et tenu annuellement jusqu'en 1979 puis bisannuellement par la suite. Les premières épreuves finales furent radiodiffusées depuis Toronto en 1960. Ouvert aux instrumentistes de 15 à 30 ans et aux chanteurs jusqu'à 35 ans, chaque édition a attiré plus de 200 concurrents. Les semi-finalistes sont choisis par audition dans les principales villes du Canada, et deux finalistes sont sélectionnés parmi ceux-ci dans chaque catégorie. Le concours est diffusé en français et en anglais aux réseaux de la SRC, et les épreuves finales, bien que souvent tenues à Ottawa (avec l'OCNA) ou à Québec (avec l'Orchestre symphonique de Québec), se sont aussi déroulées à Edmonton, Montréal, Toronto et Vancouver. Durant les cinq premières années, seuls les chanteurs et les pianistes étaient admis et le gagnant de chaque catégorie recevait 1000 $, le chanteur classé deuxième recevant, pour sa part, 250 $. Les catégories furent ensuite augmentées à quatre et, en 1978, à cinq : piano, chant, cordes, vents, plus une catégorie dite « spéciale », différente d'une année à l'autre - clavecin en 1978, guitare en 1979, harpe en 1981 et trio avec piano en 1983. Après 1983, la catégorie spéciale fut supprimée et celles pour piano et chant commencèrent à alterner avec les cordes, les bois et les cuivres. En 1978, les prix en argent étaient de 500 $ pour tous les finalistes, 2500 $ pour les gagnants dans chaque catégorie et 5000 $ pour le premier grand prix. À compter de 1991, les gagnants des catégories ont reçu 5000 $, et ceux du premier grand prix, 6000 $. Un prix pour la meilleure exécution d'une oeuvre canadienne dans l'épreuve semi-finale fut créé en 1985 et s'élevait à 2000 $ en 1991. Les lauréats se sont produits lors d'émissions spéciales de radio et de télévison. De plus, à partir de 1978, les gagnants du premier prix ont reçu des bourses de l'ÉBA Banff (CA Banff) ou du Centre d'arts Orford. Tous les concurrents se font entendre avec orchestre. Les chefs d'orchestre du concours ont été notamment Raffi Armenian, John Avison, Mario Bernardi, Franz-Paul Decker, James De Preist, sir Ernest MacMillan et Simon Streatfeild. Parmi les juges, on remarque Murray Adaskin, Robert Aitken, Pierrette Alarie, Louise André, Victor Bouchard, James Campbell, Marius Constant, John de Lancie, Lorand Fenyves, Kenneth Gilbert, Leonard Isaacs, Philip Jones, Alexandre Lagoya, André Laplante, sir Ernest MacMillan, Phyllis Mailing, Franco Mannino, Mady Mesplé, Mary Morrison, John Newmark, Arthur Ozolins, Jan Rubes, Léopold Simoneau, Raoul Sosa, Gerald Stanick, Steven Staryk, Malcolm Troup, Tsuyoshi Tsutsumi, Ronald Turini, Jean Vallerand, Fanny Waterman et George Zukerman.

En 1983, le Trio no 2 de Clermont Pépin était commandé comme pièce imposée pour la catégorie spéciale de trio avec piano. En 1989, pour souligner le 25e anniversaire du concours, les catégories étaient au nombre de cinq et un concert gala eut lieu le 7 mai au Roy Thomson Hall, réunissant 14 lauréats de concours antérieurs ainsi que le TS dirigé par Mario Bernardi. Akasha, une oeuvre pour orchestre commandée à Glenn Buhr, fut alors créée. Les solistes étaient Gianetta Baril, James Campbell, Angela Cheng, Claude Corbeil, Angèle Dubeau, Judith Forst, Ben Heppner, Angela Hewitt, Norbert Kraft, Louis Lortie, Jon Kimura Parker, Marina Piccinini, James Sommerville et Heather Thomson.

Les gagnants des premiers prix ont été :

1960 Gordana Lazarevich, piano; Cornelis Opthof, baryton.

1961 Michel Dussault, piano; Heather Thomson, soprano.

1962 William Aide, piano; Claude Corbeil, basse chantante.

1963 Irene Weiss, piano; Joan Patenaude, soprano.

1964 Constance Channon-Douglass, piano; Jean Bonhomme, ténor.

1965 Otto Armin, violon; Peter Smith, clarinette; Louise Lebrun, soprano.

1966 Marilyn Engle, piano; Hélène Gagné, violoncelle; Alban Gallant, clarinette; Jeannette Zarou, soprano.

1967 Elsbeth Coop, piano; Kathryn Wunder, violon; Robert Cram, flûte; Carrol Anne Curry, soprano, et Maurice Brown, basse, deuxièmes prix ex aequo (1er prix non attribué).

1968 Arthur Ozolins, piano; Osher Green, alto; Gloria Coleman, cor, et Jadwiga Michalska-Bornyi, flûte (ex aequo); Judith Forst, mezzo-soprano.

1969 Janina Fialkowska, piano; Gisela Depkat, violoncelle; Jean Lavoie, clarinette; Sonia Rohozynsky, soprano, deuxième prix (1er prix non attribué).

1970 Jane Coop, piano; Adele Armin, violon; John Rapson, clarinette; Gabrielle Lavigne, mezzo-soprano.

1971 William Tritt, piano; James Campbell, clarinette; Lynne Cantlon, soprano; Margo Burton, alto, et Susan Mustard, violoncelle, deuxièmes prix ex aequo (1er prix non attribué).

1972 Linn Hendry, piano, deuxième prix (1er prix non attribué); Malcolm Lowe, violon; Anna Chornodolska, soprano.

1973 Robert Mayerovitch, piano; Angela Cavadas, violon; Douglas Stewart, flûte; Mary Lou Fallis, soprano, et Mariana Paunova, mezzo-soprano (ex aequo).

1974 Jacinthe Couture, piano; Denise Lupien, violon; Marcel Saint-Jacques, flûte; Ingemar Korjus, basse chantante (aussi gagnant du prix spécial à l'occasion du 15e anniversaire).

1975 Louis Lortie, piano; Gwen Hoebig, violon; Timothy Maloney, clarinette; Micheline Dinel, soprano.

1976 Sharon Krause, piano; Joel Quarrington, contrebasse; Richard Stewart, trompette; Rosemarie Landry, soprano.

1977 Jamie Syer, piano; Philippe Djokic, violon; John MacDonald, cor; Marion Harvey, soprano.

1978 Angela Hewitt, piano; Chantal Juillet, violon; Harcus Hennigar, cor; Gina Fiordaliso, soprano; Valerie Weeks, clavecin (grand prix).

1979 David Swan, piano; Angèle Dubeau, violon; Ellis Wean, tuba; Ben Heppner, ténor, et Norbert Kraft, guitare (grands prix ex aequo)

1981 Andrew Tunis, piano; Desmond Hoebig, violoncelle et grand prix; Peter Lutek, basson; Mark DuBois, ténor; Gianetta Baril, harpe.

1983 Jon Kimura Parker, piano et grand prix; Debra Parker, soprano; Trio Hoebig-Moroz.

1985 Neil Misky, alto; Marina Piccinini, flûte; James Somerville, cor; Scott Saint John, violon (interprétation de l'oeuvre canadienne).

1987 Angela Cheng, piano, et Sonia Racine, mezzo-soprano (grands prix ex aequo); Lyne Fortin, soprano (interprétation de l'oeuvre canadienne).

1989 Michael Kim, piano, et Jamie Parker, piano (ex aequo); Catherine French, violon; Susan Hoeppner, flûte, et Leslie Newman, flûte, deuxièmes prix ex aequo (1er prix non attribué).

1991 Richard Raymond, piano; Sherri Jarosiewicz, soprano, et Shelagh Tyreman, soprano, troisièmes prix ex aequo (1er et 2e prix non attribués).

Concours national des jeunes compositeurs / CBC National Radio Competition for Young Composers

(CBC Radio Canada Council Awards for Young Composers, 1973-74; National Competition for Young Composers, 1975-76). Compétition bisannuelle dotée de prix en argent, créée par la SRC dans le but de promouvoir la composition canadienne d'oeuvres musicales pour le concert, tout en assurant une première exécution des partitions primées. Un total de 19 000 $ provenant de contributions de la SRC, du CAC, du CAO et du MACQ, fut attribué en 1974. Cette somme fut portée à 26 000 $ en 1979 grâce à des subventions additionnelles du British Columbia Cultural Fund, du MACQ, d'Alberta Culture et du Saskatchewan Arts Board. Les contributions provinciales se poursuivirent jusqu'en 1986. En 1990, 32 000 $ étaient offerts. L'administration du concours relève du Centre de musique canadienne, à Montréal et à Toronto, et les juges sont des compositeurs canadiens et étrangers renommés. En 1977-78, le jury comprenait l'Américain Earle Brown et les Canadiens Malcolm Forsyth, Otto Joachim et Jean Papineau-Couture; pour le concours de 1989-90, les juges étaient le compositeur français Serge Nigg, la compositrice écossaise Judith Weir et les Canadiens Patrick Cardy, Denis Gougeon et Gilles Tremblay. Pour être admissible, une oeuvre doit avoir été composée par un citoyen canadien ou par un immigrant reçu âgé de30 ans ou moins. La durée de l'oeuvre peut varier entre six et vingt minutes et le même compositeur peut soumettre jusqu'à trois oeuvres. Les pièces soumises comprenaient 190 oeuvres de 133 compositeurs au concours de 1977-78, 191 oeuvres de 134 compositeurs en 1984, et 88 oeuvres en 1990. En 1977, trois catégories furent créées : la musique électroacoustique, les oeuvres de musique de chambre utilisant 2 à 12 instruments ou voix, et les pièces pour instrument ou voix seuls avec ou sans accompagnement. Une catégorie théâtre lyrique remplaça la catégorie solo au concours de 1981-82 mais aucun prix ne fut décerné. Les catégories furent modifiées en 1986 : ensemble à cordes de 25 à 35 exécutants, musique électroacoustique ou ensemble de chambre ne dépassant pas 12 exécutants, et ensemble de percussion de huit exécutants au maximum. En 1988, on revint à la musique de chambre, à la musique électroacoustique et aux cordes. En 1982, le CAC établit un grand prix (5000 $ en 1990) pour l'oeuvre la plus marquante, choisie à la discrétion du jury. Les oeuvres des finalistes sont diffusées aux réseaux anglais et français de la SRC. Le concert de 1984 fut présenté dans le cadre du festival de la SIMC à Toronto.

LAURÉATS

1973-74 Bruce Davis, Quatuor à cordes ;

Walter Boudreau, Variations ;

David J. Nichols, Stant ;

Richard Boucher, Angoisse des fuyantes créations.

Prix du CAO, Gary Hayes, Pythian I.

Prix du MACQ, Pierre Trochu, Orange.

1975-76 1. Pierre Trochu, Eros ;

2. Patrick Carpenter, Touch-Stone I ;

3. David Grimes, Increscents ;

4. ex aequo Philippe Ménard, Reel-à-Phil, et Michael Parker, Cholê ;

6. Michel Gonneville, Rôle.

Prix du British Columbia Cultural Fund, Patrick Carpenter, Touch-Stone I.

1977-78 MUSIQUE DE CHAMBRE

1. John Thrower, Recitatives, Arias ;

2. John Burke, Spectre.

MUSIQUE ÉLECTROACOUSTIQUE

1. Jean Piché, La Mer à l'aube ;

2. John Thrower, Suite from Atma.

MUSIQUE POUR SOLISTE

1. Anthony Genge, Eleven Steps ;

2. John Burke, Six Regions.

1979-80 MUSIQUE DE CHAMBRE

1. John Burke, Interface ;

2. Mark Hand, Soliloquy.

MUSIQUE ÉLECTROACOUSTIQUE

Aucun prix.

MUSIQUE CHORALE

1. Pas de premier prix;

2. ex aequo John Burke, Diffusa est gratia, et Denis Gougeon, Berceuse.

1981-82 MUSIQUE DE CHAMBRE

1. Denys Bouliane, Jeu de Société (aussi grand prix);

2. John Winiarz, Nightflower.

MUSIQUE ÉLECTROACOUSTIQUE

1. aucun prix;

2. ex aequo Bernard Gagnon, Gwendolyn descendue, et Alain Thibeault, Sonergie.

THÉÂTRE LYRIQUE

Aucun prix.

1983-84 MUSIQUE DE CHAMBRE

1. Rodney Sharman, Erstarrung ;

2. Glenn Buhr, Le Rêve revient.

MUSIQUE ÉLECTROACOUSTIQUE

1. Aucun prix;

2. Paul Dolden, The Melting Voice Through Mazes Running.

SOLO

1. Gordon Monahan, Piano Mechanics ;

2. Doug Schmidt, Imaginary Visions.

1985-86 ORCHESTRE À CORDES

1. Aucun prix;

2. James Harley, Along the Riverrun.

MUSIQUE DE CHAMBRE OU MUSIQUE ÉLECTROACOUSTIQUE

1. Mario Rodrigue, Tilt (aussi grand prix);

2. Howard Bashaw, Tsunami.

PERCUSSION

1. James Harley, Encounters III ;

2. Richard Désilets, Prière pour une infinité.

1987-88 MUSIQUE DE CHAMBRE

1. Robert May, Hymns to the Night ;

2.William Peltier, Requiem for a Twittering Machine.

MUSIQUE ÉLECTROACOUSTIQUE

1. John Oliver, El Reposo del Fuego (aussi grand prix);

2. Stéphane Roy, Paysages intérieurs.

CORDES

1. Aucun prix;

2. Robert May, Nightstreaming.

1989-90 MUSIQUE DE CHAMBRE

1. David Harman, Pieces for Solo Piano ;

2. James Rolfe, Four Songs on Poems by Walt Whitman.

MUSIQUE ÉLECTROACOUSTIQUE

1. Marc Tremblay, L'Argent... toujours l'argent ;

2. Daniel Leduc, Ombre.

ENSEMBLE À CORDES

1. Chris Paul Harman, Iridescence (aussi grand prix);

2. Omar Mark Daniel, Masque of the Red Death.

Concours national des chorales d'amateurs / CBC National Radio Competition for Amateur Choirs

(CBC Canada Council Prize for Amateur Choirs, 1976-78). Concours bisannuel inauguré en 1976 avec cinq catégories et ouvert à toutes les chorales d'amateurs du Canada (les directeurs sont toutefois dispensés de cette exigence). Un maximum de deux choeurs est choisit dans chaque catégorie, par un jury régional de trois membres, pour participer à l'épreuve de niveau national. Un jury national de trois membres choisit les finalistes de chaque catégorie et ces derniers sont admis à se faire entendre à des émissions aux réseaux anglais et français de la SRC. Au concours de 1990, un mois d'émissions par les 43 finalistes a précédé l'annonce des gagnants lors de l'émission « Choral Concert » du 27 mai. Les gagnants des premiers prix dans chacune des huit catégories ont reçu 1500 $, et ceux des deuxièmes prix, 1000 $. Le nombre de catégories a augmenté, passant de cinq à sept en 1980 puis à huit en 1988. Ces catégories incluent des choeurs d'enfants d'âge scolaire (dont les voix n'ont pas mué), des choeurs de jeunes (jusqu'à l'âge de 21 ans) et des choeurs d'adultes : voix égales, voix mixtes de plus de 29 membres, choeurs mixtes de chambre de 16 à 28 membres, choeurs de répertoire traditionnel et ethno-culturel. À partir de 1988, les choeurs de plus de 60 voix ont été admis. Les choeurs de toutes catégories peuvent s'inscrire dans la catégorie musique contemporaine inaugurée en 1980. Des prix spéciaux ont été attribués dans toutes les catégories pour l'exécution d'oeuvres canadiennes en 1978, 1982, 1988, et 1990. Le répertoire de 1980 était limité aux oeuvres de Healey Willan pour souligner le centenaire de sa naissance. On trouvera ci-après la nomenclature des catégories et des premiers prix :

ÉCOLES

Centennial Meistersingers, Guelph, Ont., 1976; Lutheran Collegiate Bible Institute Concert Choir, Outlook, Sask., 1978.

ENFANTS

Pas de premier prix, 1978; Powell River Boys' Choir, Powell River, C.-B., 1980; Toronto Children's Chorus, 1982 et 1984; FACE Treble Choir, Montréal, 1986; pas de premier prix, 1988; Toronto Children's Chorus, 1990.

JEUNES

Ontario Youth Choir, 1976; Jeunes chanteurs d'Acadie, Moncton, N.-B., 1978; Medway High School Concert Choir, London, Ont., 1980; pas de premier prix, 1982; Western Canada High School Madrigal Singers, Calgary, 1984; Amabile Youth Singers, London, Ont., 1986; pas de premier prix, 1988; Ensemble Cantare, Montréal, et Amabile Youth Singers, London, Ont. (ex aequo), 1990.

VOIX MIXTES ADULTES

Gallery Choir de l'église Saint Mary Magdelene, Toronto, 1976; University Singers de l'Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, 1978; London Pro Musica, London, Ont., 1980; Chorale Donovan, Montréal, 1982; University Singers de l'Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, 1984 et 1986; Saint Paul Singers, Toronto, 1988; pas de premier prix, 1990.

VOIX MIXTES ADULTES - ENSEMBLE DE CHAMBRE

Chamber Choir de l'Université Memorial, Saint-Jean, T.-N., 1980; Guelph Chamber Choir, 1982; Chanteurs d'Orphée de Montréal, 1984; Phoenix Chamber Choir, Vancouver, 1986 et 1988; University of Manitoba Singers, Winnipeg, 1990.

VOIX ÉGALES ADULTES

Pas de premier prix, 1976 et 1978; The Grads, Lethbridge, Alb., 1980; pas de premier prix, 1982; Oriana Singers, Toronto, 1984; Faculty of Music Singers, London, Ont. (hommes), et Oriana Singers, Toronto (femmes), 1986; pas de premier prix (hommes), Elektra Women's Choir, Vancouver (femmes), 1988; Elektra Women's Choir, Vancouver, 1990.

GRAND CHOEUR

Pas de premier prix, 1988; McGill Faculty of Music Concert Choir, Montréal, 1990.

TRADITIONNEL ET ETHNO-CULTUREL

Merezhi Vocal Ensemble, Edmonton, 1980; Vesnikva Ukrainian Girls' Choir, Toronto, 1982 et 1984; pas de premier prix, 1986 et 1988; Vesnivka Choir, Toronto, 1990.

MUSIQUE CHORALE CONTEMPORAINE

Powell River Boys' Choir, Powell River, C.-B., 1980; pas de premier prix, 1982; Faculty of Music Singers, London, Ont., 1986; Phoenix Chamber Choir, Vancouver, 1988; Elektra Women's Choir, Vancouver, 1990.

PRIX SPÉCIAL POUR L'OEUVRE CANADIENNE

Lutheran Collegiate Bible Institute Concert Choir, Outlook, Sask., 1978; Vancouver Cantata Singers (pour l'oeuvre de Willan), 1980; Chorale Donovan, Montréal, 1982; Saint Paul's Singers, Toronto, 1988; FACE Senior Treble Choir, Montréal, et Cantata Singers of Ottawa, 1990.