Spitfire Band

Spitfire Band. Orchestre de danse de Toronto formé en 1981 comme orchestre de studio pour la CTL par le chanteur Jackie Rae; le trompettiste Mickey Erbe en était le dir. mus. et l'arrangeur, et le tromboniste Laurie Bower, l'arrangeur vocal. Propulsé par la popularité de ses premiers micr.
Spitfire Band. Orchestre de danse de Toronto formé en 1981 comme orchestre de studio pour la CTL par le chanteur Jackie Rae; le trompettiste Mickey Erbe en était le dir. mus. et l'arrangeur, et le tromboniste Laurie Bower, l'arrangeur vocal. Propulsé par la popularité de ses premiers micr.


Spitfire Band

Spitfire Band. Orchestre de danse de Toronto formé en 1981 comme orchestre de studio pour la CTL par le chanteur Jackie Rae; le trompettiste Mickey Erbe en était le dir. mus. et l'arrangeur, et le tromboniste Laurie Bower, l'arrangeur vocal. Propulsé par la popularité de ses premiers micr., The Spitfire Band (CTLS-5244 et RCA KKL1-0432) et Flight II (CTLS-5247 et RCA KKL1-0449), l'orchestre commença à se produire en public en 1982; il fit alors ses débuts à Saint Catharines, Ont., et donna le premier de nombreux concerts à l'Ontario Place. Rae a fait fonction de chanteur principal et de maître de cérémonies, et Erbe, de chef d'orchestre. Faisant suite à un disque de Noël, Home for the Holidays (RCA EP-102), paru la même année, l'orchestre enregistra plusieurs micr. chez Columbia de 1983 à 1985 (Flight III, CTLS -5254 et PCC-80008; A Sentimental Journey, CTLS-5359 et PCC-80097; In Flight, CTLS-5365 et PCC-80106), puis d'autres chez Attic (Swings Down Broadway, LAT-1230; Swingin' the Movies, LAT-1234, repris en partie sur le CD Stage to Screen, ACD-25000). Une anthologie, The Make Believe Ballroom (Qual. RSPD-205) parut en 1990. L'orchestre a souvent joué lors de concerts de charité, au kiosque à musique de la CNE, au Roy Thomson Hall, au CNA, au Lincoln Center (New York) ainsi qu'à titre d'orchestre invité et en résidence (1988-89) à l'Imperial Room de l'hôtel Royal York, à Toronto. Au début, le répertoire du Spitfire Band se composait des classiques de l'époque swing mis au goût du jour par Erbe (« Marie », « Tuxedo Junction », « In the Mood », « Pennsylvania 6-5000 », « I'll Never Smile Again », etc.), mais il s'y ajouta éventuellement des thèmes du cinéma et de Broadway de même que d'autres mélodies populaires. La liste des musiciens ne figure pas sur la plupart des micr. de l'orchestre, mais on a compté parmi eux des musiciens de jazz et de studio de Toronto - notamment les trompettistes Arnie Chycoski, John MacLeod et Dave Woods, les saxophonistes Bob D'Angelis, Steve Lederer et Jack Zaza, et les trombonistes Bower et Bob Livingston.


Lecture supplémentaire

  • Grealis, Walt. 'Spitfire Band becomes nostalgic giant,' RPM, 16 Oct 1982

    Miller, Mark. 'The Spitfire Band wings its way to musical success,' Toronto Globe and Mail, 25 Oct 1982

    Miller, Jack. 'Former Spitfire air ace now time-machine hotshot,' Toronto Star, 26 Oct 1982