St. Michael's Choir School

St. Michael's Choir School. École privée d'enseignement pour garçons reconnue pour son programme de formation chorale et fondée à Toronto en 1937 par le père John Ronan. Ronan reçoit son éducation à l'Institut pontifical à Rome et fonde la St.

St. Michael's Choir School

St. Michael's Choir School. École privée d'enseignement pour garçons reconnue pour son programme de formation chorale et fondée à Toronto en 1937 par le père John Ronan. Ronan reçoit son éducation à l'Institut pontifical à Rome et fonde la St. Michael's Choir School sous les auspices de l'archevêque James McGuigan « pour offrir un programme scolaire complet et un enseignement approfondi de la musique liturgique catholique romaine » dans la foulée de l'appel du pape Pie X au rétablissement de la tradition du chœur catholique à Toronto (Globe Magazine, 14 déc. 1957).

La St. Michael's Choir School, nommée à sa création Cathedral Schola Cantorum, compte seulement une classe et un studio au De La Salle College, près de la cathédrale St. Michael. Dix-huit élèves de septième et huitième années suivent alors les cours de Ronan, de l'organiste de cathédrale Harold Armstrong et de Joan Hopperton. Deux ans plus tard, Kathleen Mann prend la direction du chœur de jeunes. Les étudiants forment le noyau du St. Michael's Cathedral Choir, qui est également sous la direction de Ronan. Des classes de neuvième et dixième années sont créées en 1942. L'archevêque McGuigan apprécie tellement le rôle de la St. Michael's Choir School que, dès sa nomination au Collège des Cardinaux par le pape Pie X en 1946, il s'empresse de financer un nouveau bâtiment pour l'école, qui déménage dans ses nouveaux locaux en 1950.

En 1955, l'école St. Michael est affiliée à l'Institut pontifical de musique sacrée de Rome. Elle est la seule école nord-américaine, avec seulement six autres écoles dans le monde, à partager cet honneur. En 1967, St. Michael crée un partenariat inusité avec le Metropolitan Separate School Board, qui devient plus tard le Toronto Catholic District School Board. Dans le cadre de ce partenariat, le conseil est responsable de la formation scolaire des garçons tandis que l'école St. Michael fournit les installations et enseigne la musique. En 1960, l'école offre des cours de la première à la treizième année. Ronan meurt en 1962 et monseigneur Peter Somerville lui succède comme administrateur principal et directeur de l'école, poste qu'il occupe jusqu'en 1981. Les administrateurs qui lui succèdent sont Harry Hodson, John W. Ryall, Dan Smith, Domnic Melino, le père John-Mark Missio et Edward McCall. En 1996, la St. Michael's Choir School déménage dans le bâtiment rénové du 67, rue Bond.

Concerts et tournées

Le chœur de l'école entreprend sa première tournée en 1971, année où il se produit en spectacle en Angleterre, en Italie et en Irlande. Par la suite, les étudiants qui acquièrent de l'expérience en tournées canadiennes et européennes servent d'ambassadeurs de l'école. Ils partent généralement en tournée pendant une semaine en décembre et font une plus longue tournée printanière. En décembre 1976, le chœur accompagne pour la première fois l'Orchestre symphonique de Toronto dirigé par Andrew Davis au cours de la présentation de la Symphonie no 3 de Mahler. Il se produit également au Roy Thomson Hall et au Massey Hall de Toronto et chante dans des spectacles présentés pour le pape Jean-Paul II et la reine Élizabeth II.

Étudiants et admission

La St. Michael's Choir School fait preuve d'un grand discernement dans son processus d'admission de nouveaux élèves. Des centaines de garçons font une demande d'admission ou participent à des auditions chaque année, mais St. Michael's n'en admet que 32. La population étudiante de l'école est en moyenne constituée de 275 garçons étudiant dans des classes composées de 20 à 32 élèves. Ils sont répartis dans quatre chœurs selon leur voix, leur âge et leur niveau d'habileté. En plus de leur formation scolaire, les élèves suivent des cours de piano, d'orgue et de chant. La St. Michael's Choir School est affiliée à la cathédrale St. Michael, au St. Michael's College et à l'Université de Toronto. Plusieurs artistes de renom sont des diplômés de la St. Michael's Choir School, notamment des membres des groupes The Crew-Cuts et The Four Lads, le chanteur de jazz Matt Dusk, le pianiste Stewart Goodyear, Kevin Hearn du groupe Barenaked Ladies et le ténor Michael Schade.

Discographie (sélection)

Joy to the World : 1973

This is the Day : 1975

Sing Praise to God : 1979

Sing the Carols of Christmas : 1983

Shout for Joy : 1988

The Heavens are Telling : 1994

Tenebrae : 1997

Christmas Garland : 1999

From Courts on High : 2007

In Midnight's Stillness : 2009

Bibliographie

B. Moon, « His choirboys make the hit parade », Mayfair (mars 1955).

B. Lee, « The young larks of Toronto's Bond Street », The Globe Magazine (Globe and Mail) (14 déc. 1957).

M. Leeper, « The rigorous discipline of a boy's school », Music Magazine IV, no 2 (mars/avr. 1981).

R. Everett-Green, « St. Michael's choir gets top marks for quality concert », Globe and Mail (16 juin 1987).

« St. Michael's Choir School new recording for Christmas », The Troubadour (Canadian Folk Arts Council) XV, no 1 (automne 1994).

T. Desiato, « Centennial celebrations at rural Ontario parish honor choir school's founder », Catholic Register (18 févr. 1995).

A. Sarich, « Renowned boy's choir coming to the Sault for a performance », Sault Ste-Marie This Week (29 nov. 1995).

« St. Michael's Choir School », Performance (Canadian Opera Company) (nov. 1997-janv. 1998).

J. Terauds, « St. Mike's choir boys keep it old school », Toronto Star (14 déc. 2006).


Lecture supplémentaire

  • Moon, B. "His choirboys make the hit parade," Mayfair, Mar 1955

    Lee, B. "The young larks of Toronto's Bond Street," The Globe Magazine (Globe and Mail), 14 Dec 1957

    Leeper, M. "The rigorous discipline of a boys' choir," Music Magazine, vol 4, no 2, Mar/Apr 1981

    Everett-Green, R. "St. Michael's choir gets top marks for quality concert," Globe and Mail, 16 Jun 1987

    "St. Michael's Choir School new recording for Christmas," The Troubadour (Canadian Folk Arts Council), vol 15, no 1, Fall 1994

    Desiato, T. "Centennial celebrations at rural Ontario parish honour choir school's founder," Catholic Register, 18 Feb 1995

    Sarich, A. "Renowned boys' choir coming to the Sault for a performance," Sault Ste Marie This Week, 29 Nov 1995

    "St. Michael's Choir School." Performance (Canadian Opera Company), Nov 1997-Jan 1998

    Terauds, J. "St. Mike's choir boys keep it old school," Toronto Star, 14 Dec 2006