Stangeland, Robert

Robert (Alan) Stangeland. Professeur, administrateur, pianiste (Chicago, 18 novembre 1930, naturalisé canadien 1969). B.Mus. (Miami) 1952, M.Mus. (ESM, Rochester) 1953, D.M.A. (ibid.) 1963. Il entreprit sa formation musicale à 10 ans et la poursuivit à l'Université de Miami, à Oxford, O.
Robert (Alan) Stangeland. Professeur, administrateur, pianiste (Chicago, 18 novembre 1930, naturalisé canadien 1969). B.Mus. (Miami) 1952, M.Mus. (ESM, Rochester) 1953, D.M.A. (ibid.) 1963. Il entreprit sa formation musicale à 10 ans et la poursuivit à l'Université de Miami, à Oxford, O.


Stangeland, Robert

Robert (Alan) Stangeland. Professeur, administrateur, pianiste (Chicago, 18 novembre 1930, naturalisé canadien 1969). B.Mus. (Miami) 1952, M.Mus. (ESM, Rochester) 1953, D.M.A. (ibid.) 1963. Il entreprit sa formation musicale à 10 ans et la poursuivit à l'Université de Miami, à Oxford, O., et à l'ESM avec Cecile Genhart et d'autres. À l'université, il fut récipiendaire de cinq bourses. Il enseigna le piano à l'Université du Wyoming (1955-59), l'Université de l'Alberta à Edmonton (1959-65) et l'Université d'État de la Louisiane (1965-66). De retour à l'Université de l'Alberta à Edmonton en 1966, il y devint dir. du dépt de musique en 1969. Il a ainsi amélioré au fil des ans la qualité du département, particulièrement dans le domaine des études en interprétation pianistique. Il a donné de nombreux récitals et il s'est produit avec des orchestres nord-amér. ainsi qu'à la radio et à la télévision. Il a également donné des cours sur la littérature et la technique du piano en public et à la radio. Il fut vice-prés. de l'Alberta Music Conference (1971-74), prés. du conseil d'administration du WBM (1981-82) et prés. de la SMUC (1981-83), en plus d'exercer la fonction d'examinateur pour le WBM à partir de 1959. Il a été juge pour les auditions nationales des concours radiophoniques de la SRC (1982, 1984, 1985), pour CARAS (1983, 1987) et pour le concours de concerto de la FCAPM (1985). Il fut nommé professeur émérite lorsqu'il prit sa retraite de l'Université de l'Alberta en 1987.


//