Swinging Shepherd Blues

« Swinging Shepherd Blues ». Air populaire de Moe Koffman, d'abord nommé Blues a la Canadiana, puis rebaptisé Swinging (ou Swingin) Shepherd Blues en 1957 quand il fut enregistré à la flûte par le compositeur sur le microsillon Hot and Cool Sax.

Swinging Shepherd Blues

« Swinging Shepherd Blues ». Air populaire de Moe Koffman, d'abord nommé Blues a la Canadiana, puis rebaptisé Swinging (ou Swingin) Shepherd Blues en 1957 quand il fut enregistré à la flûte par le compositeur sur le microsillon Hot and Cool Sax. C'est le producteur Mory Palitz qui a suggéré de changer le nom. Paru sur 45t. (Jubilee 5311), il connut un succès international (atteignant le 23e rang des 100 plus grands succès en 1958 d'après le magazine Billboard) et fut aussi chaleureusement accueilli dans une version plagiée (i.e. jouée virtuellement dans sa forme originale) par le bassiste américain Johnny Pate (Federal 12312).

Parmi les quelque 300 enregistrements qui en furent faits, rappelons les interprétations de Count Basie, Herbie Mann, Mantovani et David Rose. Une version chantée, paroles de Rhoda Roberts et Kenny Jacobson, fut réalisée par Ella Fitzgerald et plus récemment par Natalie Cole (1993, CD 61496 Elektra). Un second texte fut écrit et enregistré au milieu des années 1970 par la Bug Alley Band de Montréal et un arrangement de Rick Wilkins se trouve à l'Imperial Oil McPeek Pops Library. La mélodie de Koffman fut enregistrée avec divers instruments dont le piano, le synthétiseur, la guitare et la guitare sur table. Son utilisation par les Ballets de Shanghai lors des rappels (interprété sur une flûte de bambou), pendant leur tournée au Canada en 1977, témoigne de la grande popularité de la mélodie. Elle a été enregistrée par plusieurs Canadiens, d'Oscar Peterson à l'Orchestre des jeunes d'Edmonton.

Koffman a utilisé la chanson Swinging Shepherd Blues comme signature jusqu'en 2000. Dans les années 1990, il a reçu un BMI Award pour la millionième interprétation de cette chanson. Un de ses nombreux enregistrements (GRT 1230-51) a connu un certain succès au Canada, en 1973. Le dernier enregistrement de la mélodie à été fait en 1993 (DSRSD 31089 Duke Street Records). Le droit d'auteur de Swinging Shepherd Blues, détenu à l'origine par Benell Music Company, changea plusieurs fois de détenteur. Depuis 2002, c'est EMI Music Publishing Canada qui le détient.