The Army Show

The Army Show. À l'origine, ce nom était celui d'une revue musicale produite durant la Deuxième Guerre mondiale pour l'Armée canadienne. Plus tard, il fut rattaché aux unités de divertissement à l'intérieur de l'armée.

The Army Show

The Army Show. À l'origine, ce nom était celui d'une revue musicale produite durant la Deuxième Guerre mondiale pour l'Armée canadienne. Plus tard, il fut rattaché aux unités de divertissement à l'intérieur de l'armée. Grâce à la ténacité du brigadier James Mess, le ministère de la Défense nationale approuva la création d'une série radiophonique réalisée à Montréal par Rai Purdy, et généralement connue sous le nom de « Canadian Army Radio Show ». La SRC radiodiffusa cette émission de variétés hebdomadaire du 13 décembre 1942 au 5 septembre 1943. Dans la distribution se trouvaient les comédiens Johnny Wayne et Frank Shuster (auteur de la majorité des textes), les chanteurs Jimmie Shields et Raymonde Maranda, et d'autres. L'orchestre et le choeur étaient sous la direction de Geoffrey Waddington. Le succès de cette série résulta en la réalisation d'une version scénique de tournée dans le but de divertir les troupes, promouvoir le recrutement en rehaussant l'image de l'armée, augmenter la vente des bons de la Victoire et soutenir le moral des civils.

Le travail de préparation du spectacle de tournée fut entrepris à Toronto durant l'hiver de 1943. Wayne et Shuster écrivirent la plupart des sketches comiques, des paroles des chansons et des airs, ces derniers en collaboration avec Robert Farnon qui, en tant que dir. mus., était responsable des arrangements et des orchestrations. (Ces arrangements et d'autres furent plus tard enregistrés par Farnon en Angleterre et sont devenus des modèles de l'art de l'arrangeur.) Freddie Grant composa aussi deux chansons dont une sur des paroles de Harold Walker. La distribution comprenait Wayne et Shuster, Peter Mews et Mildred Morey, et les chanteurs Roger Doucet, Brian et Dennis Farnon (qui, avec Denny Vaughan et Ralph Wickberg, se produisaient sous le nom des Four Brass Hats), Jimmie Shields, Gordon Blythe et Lois (Hooker) Maxwell. La chorégraphie était signée Aida Broadbent (active à Vancouver et Hollywood). L'orchestre, toujours dirigé par Waddington, regroupait notamment les violonistes Frank Fusco, Jacob Groob et Eddie Sanborn, les contrebassistes Jean Dansereau et Murray Lauder, les saxophonistes Lew Lewis et Morris Weinzweig, les trombonistes Murray Ginsberg et Ted Roderman. La production était supervisée par Jack Arthur, un vieux routier du spectacle.

L' Army Show débuta le 2 avril 1943 au Victoria Theatre de Toronto et connut un extraordinaire succès. Time Magazine (19 avril 1943) le salua comme « un spectacle militaire plein d'esprit, toujours attachant, souvent somptueux ». Deux des chansons, « That's An Order From the Army » et « H'ya Mom », jouirent d'une popularité considérable. Le spectacle effectua une tournée canadienne durant le printemps et l'été de la même année, visitant les camps militaires et centre urbains, donnant une représentation spéciale lors de l'historique conférence anglo-amér. du 10 au 24 août 1943, à Québec.

Alors que le spectacle était en train d'être remis au point à Vancouver en vue d'une série de représentations à Broadway, le ministère de la Défense nationale décida de scinder la compagnie en cinq unités et de les envoyer outremer : deux comme troupes de revues musicales, trois comme troupes de variétés. Wayne et Shuster préparèrent encore le répertoire. Les cinq unités atteignirent l'Angleterre le 21 décembre 1943 où elles s'intégrèrent à la Canadian Auxiliary Services Entertainment Unit, avec Rai Purdy comme officier commandant. Les unités furent aussi subdivisées en petits ensembles qui pouvaient se produire dans les hôpitaux. Tony Bradan, dir. mus. de toutes les unités, recruta des musiciens additionnels et écrivit les arrangements. Postées d'abord à Aldershot puis à Guildford, ces unités divertirent les troupes à travers l'Angleterre et, après l'invasion de l'Europe de l'Ouest par les Alliés en 1944, aux premières lignes de feu aux Pays-Bas, en France, en Belgique et en Allemagne. (L'unité B dont le dir. mus. était Eddie Sanborn, avait déjà été affectée en Italie après l'invasion de ce pays par les Alliés en novembre 1943.)

Un spectacle de variétés par une unité de musiciens était radiodiffusé le samedi soir par la BBC. Farnon en était le chef d'orchestre et arrangeur et Gerry Wilmot, le maître de cérémonie. Après la victoire des Alliés en Europe, les unités divertirent les troupes attendant le rapatriement et celles rattachées aux forces d'occupation. Un nouveau spectacle, Rhythm Rodeo, fut présenté en dehors de Londres sous une tente géante, devant quelque 5000 membres du personnel militaire. Plus de 20 unités de divertissement connues sous le nom d'« Army Show » demeurèrent en service actif jusqu'en 1947.


Lecture supplémentaire

  • Stephens, W. Ray. The Canadian Entertainers of World War II (Oakville 1993)