The Paupers

The Paupers. Groupe rock de Toronto formé en 1965 sous le nom de Spats, par le batteur Ronn (Skip) Prokop, les guitaristes Bill Misener et Chuck Beale et le guitariste basse Denny Gerrard.

The Paupers

The Paupers. Groupe rock de Toronto formé en 1965 sous le nom de Spats, par le batteur Ronn (Skip) Prokop, les guitaristes Bill Misener et Chuck Beale et le guitariste basse Denny Gerrard. En 1966, le chanteur et guitariste (guitare à 12 cordes) Adam Mitchell remplaçant Misener, les Paupers émergèrent des cafés de Yorkville avec deux styles dissemblables alors nouveaux au Canada : le folk rock et le rock « psychédélique ». Ce dernier style, qui mettait en vedette Beale ou Gerrard dans des solos assez développés accompagnés à la batterie par les autres musiciens, attira l'attention aux États-Unis. Les Paupers y donnèrent des spectacles ainsi qu'à travers le Canada en 1967. La même année, ils obtinrent un certain succès au Canada avec « If I Call You By Some Name » et « Simple Deed ». Ils réalisèrent deux micr. : Magic People (1967, Verve Forecast FTS-3026) et, avec l'organiste John Ord et Brad Campbell à la place de Gerrard, le célèbre Ellis Island (1968, Verve Forecast FTS-3051). Malgré leur courte existence, les Paupers furent l'un des groupes les plus progressistes et les plus évolués musicalement parmi les groupes rock canadiens d'alors. Après leur dissolution en 1968, Prokop fut coleader de Lighthouse. Mitchell (Glasgow, 24 novembre 1944) poursuivit une carrière d'auteur-compositeur avant de se tourner vers la production de disques à Toronto et, à la fin des années 1970, à Los Angeles. Ses chansons ont été enregistrées par Art Garfunkel, Merle Haggard, Doug Kershaw, Kiss, Nicolette Larsen et d'autres. Sa chanson la plus populaire, « French Waltz », est incluse sur son micr. Redhead in Trouble (Warner 3325) paru en 1979.