Théâtre de Neptune en la Nouvelle-France, Le



Thé\u00e2tre de Neptune
Premi\u00e8re pi\u00e8ce jouée au Canada, en 1606, reconstruction imaginaire de C.W. Jeffreys, dessin sur carton réalisé \u00e0 la plume et \u00e0 l'encre noire (Biblioth\u00e8que et Archives Canada/C-106968).

Théâtre de Neptune en la Nouvelle-France, Le

Le Théâtre de Neptune en la Nouvelle-France, pièce de théâtre écrite et mise en scène par Marc LESCARBOT et jouée au mois de novembre 1606. Elle s'inscrit dans la tradition des réceptions, composées pour saluer le retour d'un grand personnage, en l'occurrence, celui de Poutrincourt à PORT ROYAL. La pièce dépeint le dieu Neptune souhaitant la bienvenue aux voyageurs. Neptune est entouré d'une cour de Tritons et d'Indiens qui récitent les louanges des chefs coloniaux et chantent en choeur la gloire du roi. Naturellement, cette première pièce écrite en français en Amérique du Nord dénote une volonté certaine d'attribuer des rôles aux « Indiens » dans la description du Nouveau Monde et d'utiliser quelques mots de leur langue. Lescarbot publie la pièce en 1609 dans son recueil de poèmes Les muses de la Nouvelle-France.