Théâtre de Société

Théâtre de Société. Entreprise dramatique et lyrique fondée à Montréal en 1789 au domicile de Louis Dulongpré, peintre, prof. de musique et de danse, venu de France en 1778.

Théâtre de Société

Théâtre de Société. Entreprise dramatique et lyrique fondée à Montréal en 1789 au domicile de Louis Dulongpré, peintre, prof. de musique et de danse, venu de France en 1778. Selon un contrat notarié, fort détaillé, passé le 11 novembre 1789 entre lui et six citoyens, dont Joseph Quesnel, il fut conclu notamment « que ledit sieur Dulompré [sic] fournira au Théâtre de Société, qui sera érigé dans sa maison, trois décorations complettes, peintes sur toile... fournira le luminaire tant chandelles que lampions nécessaires pour l'usage dudit théâtre; Les trois décorations sus-mentionnées représenteront une chambre, un bois et une rue... paiera la musique, le perruquier, les billets, frais gazettiers, la garde et valets de théâtre... Que de plus ledit sieur Dulompré s'oblige à tenir prêt le Théâtre quelques jours avant la représentation des pièces, comme aussi de fournir le luminaire pour les répétitions ainsi que les musiciens nécessaires pour icelles ». Le théâtre fut inauguré le 24 novembre 1789 avec la comédie Le Retour imprévu de Regnard suivie de Deux billets, « comédie en un acte et en prose mêlée d'ariettes » de Florian. On y présenta aussi le 29 décembre 1789 Les Deux chasseurs et la laitière de Duni. C'est dans ce théâtre que fut créé le 14 janvier 1790 Colas et Colinette, « pièce et musique nouvelle » de Quesnel, The Padlock de Dibdin et The Poor Soldier de Shield le 22 avril 1790. Le Théâtre de Société ne semble pas avoir été actif par la suite, du moins pas avant novembre 1795, alors qu'on y présenta Le Barbier de Séville et Le Retour imprévu. D'autres pièces et opéras-comiques furent présentés en novembre 1796 et janvier 1797 (reprises des Deux chassseurs et la laitière et de Deux billets). À cette date, le théâtre comptait 120 abonnés. Il est de nouveau question du Théâtre de Société dans La Gazette de Québec en 1804 et 1805 mais il n'est pas précisé si les membres fondateurs de 1789 en faisaient encore partie. Le Théâtre de Société contribua à créer dans la métropole un climat artistique. Le 23 décembre 1790, dans une lettre à La Gazette, un citoyen s'en prit publiquement à la direction qui avait songé à établir des classes de spectateurs et « n'admettre dans le parterre qu'un très petit nombre de personnes de haute extraction ou de race noble ».


Lecture supplémentaire

  • 'Théâtre de Société à Montréal,' Quebec Gazette, 31 Jan 1805

    Massicotte, É.-Z. 'Un théâtre à Montréal en 1789,' BRH, vol 23, Jun 1917

    Hare, John E. 'Le Théâtre de Société à Montréal, 1789-1791,' Bulletin du Centre de recherche en civilisation canadienne-francaise, vol 16, Apr 1978

    Cooper, Dorith R. 'Opera in Montreal and Toronto : a study of performance traditions and repertoire 1783-1980,' PH D thesis, University of Toronto 1983

    Amtmann Musique au Québec