Thomson, Philip

Philip (Gordon) Thomson. Pianiste (Saint-Jean, N.-B., 11 novembre 1952). B.Mus. (Toronto) 1974. Thomson étudie à l'Université de Toronto avec Pierre Souvairan (1970-1974), puis en Angleterre (1974-1975). Vers 1975-1977, il se produit surtout à Toronto.

Thomson, Philip

Philip (Gordon) Thomson. Pianiste (Saint-Jean, N.-B., 11 novembre 1952). B.Mus. (Toronto) 1974. Thomson étudie à l'Université de Toronto avec Pierre Souvairan (1970-1974), puis en Angleterre (1974-1975). Vers 1975-1977, il se produit surtout à Toronto. Il travaille ensuite le piano (niveau universitaire) à la Juilliard School, avec Abbey Simon (1977-1979). En 1979, il gagne un concours à l'Alice Tully Hall avec le Concerto en mi bémol de Liszt - il est alors accompagné par le Juilliard Orchestra (en 1974, l'étudiant Thomson avait fait ses débuts en compagnie du Toronto Symphony, avec la Fantaisie hongroise de Liszt). Thomson est également lauréat de la bourse W.O. Forsyth. Sélectionné pour l'ouverture de la saison 1985-1986 du Toronto Symphony, il joue le Concerto no 4 de Saint-Saëns. Thomson se produit avec l'Orchestre symphonique de Montréal en 1986 et, durant la saison 1987-1988, avec les orchestres symphoniques de Winnipeg, Kitchener-Waterloo, Saskatoon et Saint-Jean, N.-B. En 1989, il interprète le Concerto no 1 pour piano et trompette de Chostakovitch avec les Chamber Players of Toronto, et le Concerto no 2 de Rachmaninov avec le Toronto Symphony.

En 1991, avec l'Orchestre d'État de la Hongrie dirigée par Kerry Stratton, Thomson réalise le premier enregistrement du De Profundis de Liszt (édition de Michael Maxwell - Hungaroton CD-31525). Son répertoire - quelque 65 concertos (de Mozart et Hummel à Chostakovitch) - dénote une prédilection pour la fin du XIXe siècle, Liszt en particulier. Son enregistrement en première mondiale de Complete Preludes and Impromptus du compositeur ukrainien Felix Blumenfeld est lancé en 2000 (Ivory Classics). Thomson compte aussi à son actif les volumes 3, 4 et 9 de la série Liszt : Complete Piano Music.

Thomson effectue des tournées à travers l'Europe et les États-Unis et on peut l'entendre à la radio et la télévision dans toute l'Amérique du Nord et aux Pays-Bas. La virtuosité, la précision, la limpidité et la justesse de son jeu sont fort appréciées. Thomson enseigne à l'Université de Waterloo à partir de 1989, et à l'Université d'Akron (Ohio) depuis 1994.