Tom Kines

Tom (Thomas Alvin) Kines. Ténor, folkloriste, historien de « ballades », éditeur, administrateur (né le 3 août 1922 à Roblin, Manitoba; décédéle 1 février 1994 à Ottawa).

Kines, Tom

Tom (Thomas Alvin) Kines. Ténor, folkloriste, historien de « ballades », éditeur, administrateur (né le 3 août 1922 à Roblin, Manitoba; décédé
le 1 février 1994 à Ottawa). Il chante en public à cinq ans et apprend de nombreux airs folkloriques recueillis par son grand-père dans les camps de bûcherons. Adolescent, Kines joue du tambour dans des ensembles locaux de cuivres, de cornemuses et de danse. Si la Deuxième Guerre mondiale interrompt ses études à l'Université du Manitoba, son service dans la Marine royale du Canada, au nord de l'Irlande, accroît son intérêt pour l'interprétation et la collecte de la musique folklorique. Après la guerre, installé à Ottawa, il se constitue un répertoire allant des chansons élisabéthaines et des lieder aux mélodies de Vaughan Williams et aux ballades folkloriques. Membre fondateur des Tudor Singers d'Ottawa (1949-1961, spécialistes du répertoire élisabéthain), il se produit comme soliste avec l'Ottawa Choral Society, la Toronto Bach Society et l'Orpheus Operatic Society d'Ottawa (dans des opérettes de Gilbert et Sullivan). Il est, pendant 30 ans, soliste d'église.

Toutefois, il se fait davantage connaître comme chanteur de folklore. Les compositeurs Maurice Blackburn, Robert Fleming et Eldon Rathburn de l'Office national du film et l'organiste-compositeur William France réalisent à son intention des arrangements de chansons folkloriques, pour chant et piano. En récital, Kines est habituellement accompagné par Lilian Forsyth. Aussi pour l'ONF, Kines interprète des chansons folkloriques canadiennes dans les courts métrages The Story of HMS Shannon et The Chesapeake and the Shannon. Il se produit à Montréal et à Stratford (Ont.), en concert et à la radio de la SRC, et participe cinq ou six fois au Festival de folklore Mariposa. En 1958, il chante à la télévision de la SRC, dans le cadre de deux séries d'émissions pour enfants, « The Song Shop » et « Magic in Music ». La SRC radiodiffuse ses séries d'émissions « The Song Pedlar » (par intermittence, 1959-v. 1970) et « Folk Fair » (mélange de musique sur disques et d'exécution en direct, 1977-1979). Il est également invité à CBC's Chansons (1967) et il se produit sur les réseaux de télévision CTV et NBC. Il effectue des tournées au Canada et, en 1961, fait une tournée au Japon à titre de soliste de la Chorale Bach de Montréal. En 1962, il se fait entendre au Town Hall de New York avec entre autres Alan Mills et Hélène Baillargeon, lors d'une présentation de chanteurs canadiens par Folkways Records. Dans de telles occasions, Kines est réputé pour sa recherche de toutes les versions existantes d'une chanson folklorique avant d'en choisir l'interprétation. Au cours des années 1960, il donne 32 récitals pour la Saskatchewan Junior Concert Society et, pendant les années 1970, 44 pour l'Eastern Ontario Library Association. Durant les deux tournées, il s'accompagne lui-même à la guitare, au luth, à la cithare d'amateur, au dulcimer des montagnes, à la flûte à bec et à d'autres instruments. Kines écrit de nouvelles paroles pour une sélection de chants folkloriques canadiens dont est issue sa cantate Prairie Sailor, arrangée pour un chœur d'hommes par Robert Fleming, commandée par la SRC et créée au Festival d'été de la SRC à Ottawa en 1970, à l'Opéra du Centre national des arts. Kines est soliste et Fleming la dirige. Kines prépare aussi des émissions sur les chanteurs de la vallée de l'Outaouais pour la SRC.

Une bourse duConseil des arts du Canada permet à Kines d'entreprendre des recherches en musique folklorique à la Cecil Sharp House à Londres, et d'intensifier sa recherche des airs authentiques des Merry Muses, un recueil de chansons de Robert Burns. Une anthologie, Songs From Shakespeare's Plays and Popular Songs of Shakespeare's Time, paraît chez Oak Publications en 1964 (réimpr. 1982).

De 1966 à 1987, Kines est directeur national de CARE Canada. À ce titre, il se rend notamment en Ouganda, en Somalie et en Amérique du Sud, tout en continuant à interpréter des chansons folkloriques et à collectionner des instruments et des airs folkloriques. Il se retire en 1987, mais continue à encourager l'étude impliquée de chansons folkloriques et à éditer des enregistrements de chanteurs canadiens traditionnels. Il prépare également l'histoire de CARE. L'Université Carleton détient la collection d'instruments, de livres, de manuscrits et d'enregistrements Thomas-Kines.

Discographie

Of Maids and Mistresses : 1957; Elektra EKL-137.

Songs From Shakespeare's Plays and Popular Songs of Shakespeare's Time : 1961; Folk FW-8767.

An Irishman in Americay [sic] : 1962; Folk FG-3522.

Folk Songs of Canada : 1965; RCA Victor PCS-1014.

Across Canada in Song : « Ontario » : 1965; CBC RM-128.

Chansons folkloriques du Canada : Collection du Centenaire : Kines et autres; 1967; 9-RCI-RCA CS-100 et 5-ACM 39 (CD).

Folk Songs of Canada : Kines et autres; 1976; RCI 423 et 5-ACM 39 (CD).

Singers and Songs of Canada : Kines et autres; 1996; Mercury 769 748 001-2.

Bibliographie

Joan MEREDITH, « Troubadour, Tom Kines est un amateur de distinction », CompCan, 60 (mai 1971).

Paula CONLON, « Bridging the gap between the folk musician and academia : an alternative approach to CSMT as discussed with Thomas Kines », CFMJ, vol. 21 (1993).

« Kines's music united all who heard it », Ottawa Citizen (3 févr. 1994).

« Rare instruments, publications and tapes donated to Carleton by Tom Kines », Carleton Unviersity Developments (été 1995).


Lecture supplémentaire

  • Meredith, Joan. 'Tom Kines: a new approach to balladry and folk music,' CanComp, 60, May 1971

    Conlon, Paula. 'Bridging the gap between the folk musician and academia: an alternative approach to CSMT as discussed with Thomas Kines,' CFMJ, vol 21, 1993

    'Kines's music united all who heard it,' Ottawa Citizen, Feb 3, 1994

    'Rare instruments, publications and tapes donated to Carleton by Tom Kines,' Carleton University Developments, summer 1995