Tom Patterson

À la suite de l'échec d'une première tentative d'engager Laurence Olivier à titre de conseiller artistique, Patterson convainc Tyrone GUTHRIE de venir au Canada et d'être le premier directeur artistique du festival.
À la suite de l'échec d'une première tentative d'engager Laurence Olivier à titre de conseiller artistique, Patterson convainc Tyrone GUTHRIE de venir au Canada et d'être le premier directeur artistique du festival.


Patterson, Tom

Tom Patterson

 Harry Thomas Patterson, fondateur du FESTIVAL DE STRATFORD du Canada (Stratford, Ontario, 11 juin 1920, Toronto, 23 février 2005). Il sert en Europe lors de la Deuxième Guerre mondiale puis étudie au Trinity College de l'Université de Toronto où il obtient un baccalauréat ès arts en 1948. Il devient journaliste spécialisé pour Maclean-Hunter. En 1951, il commence à solliciter de l'aide pour concrétiser le rêve qu'il nourrit depuis ses études secondaires : mettre sur pied un festival shakespearien afin de combler le vide économique qu'a engendré le déclin de l'industrie ferroviaire à Stratford.

À la suite de l'échec d'une première tentative d'engager Laurence Olivier à titre de conseiller artistique, Patterson convainc Tyrone GUTHRIE de venir au Canada et d'être le premier directeur artistique du festival. Tanya MOISEIWITSCH, collaboratrice de toujours de Guthrie, conçoit un théâtre novateur à l'avant-scène prolongée, abrité dans une tente de toile. Alec Guinness est le comédien vedette lors de l'ouverture de la saison et Patterson agit en tant que directeur général.

Malgré une série de déboires financiers qui menacent la tenue de l'évènement avant même qu'il ne débute, la première représentation a lieu le 13 juillet 1953 et Guinness tient le rôle de Richard III. La deuxième production, All's Well That Ends Well, est présentée le soir suivant. La durée de la première saison passe de quatre à six semaines et depuis ce temps, le Festival de Stratford est devenu le plus important théâtre de répertoire classique en Amérique du Nord.

Bien qu'il participe activement au festival à divers titres jusqu'au début des années 1970, Patterson réalise dès la première saison que le rôle de directeur général ne lui convient pas; il élabore donc d'autres projets. Il fonde en 1954, en collaboration avec l'acteur Douglas Campbell, les Canadian Players, et présente en tournée canadienne des pièces de Shakespeare et autres classiques. Il devient, en 1956, directeur fondateur du Centre du théâtre canadien, puis il devient membre du comité fondateur de l'École nationale de théâtre et président du conseil des gouverneurs de cette école. Il met sur pied le Festival de la course à l'or de Dawson City en 1962 et en 1963, il coécrit un rapport gouvernemental sur les arts, une commande en vue des célébrations du Centenaire du Canada. Il est également consultant pour d'autres compagnies de théâtre et festivals d'arts partout en Amérique du Nord et travaille dans l'industrie du cinéma.

Patterson devient membre de l'ORDRE DU CANADA en 1967 et est promu au rang d'officier en 1977. Il détient un doctorat honorifique de l'Université de Toronto et de l'Université de Western Ontario. Il est lauréat de la Médaille du centenaire du Canada, de la Médaille du Jubilé d'argent de la Reine Élizabeth II et de l'Ordre de l'Ontario. En 1978, la Ville de Stratford donne le nom de Tom Patterson à une île de la rivière Avon et en 1991, le Festival renomme le Third Stage en Tom Patterson Theatre.

Bien qu'aucun autre projet n'égale en importance celui du Festival de Stratford, Harry T.Patterson a contribué à l'instauration d'une tradition théâtrale professionnelle canadienne et a donné au pays l'une de ses institutions culturelles qui connaît le plus de succès.