Toronto Oratorio Society

Toronto Oratorio Society. Un des nombreux choeurs importants à Toronto au début du XXe siècle. Fondé en 1910 mais inactif durant une courte période (1912-14), il fut constitué à partir du choeur de l'église baptiste de la rue Jarvis où le m. c., Edward Broome, était aussi organiste.

Toronto Oratorio Society

Toronto Oratorio Society. Un des nombreux choeurs importants à Toronto au début du XXe siècle. Fondé en 1910 mais inactif durant une courte période (1912-14), il fut constitué à partir du choeur de l'église baptiste de la rue Jarvis où le m. c., Edward Broome, était aussi organiste. Le choeur, d'environ 200 voix, offrit des festivals annuels de deux ou trois concerts au Massey Hall avec la participation d'ensembles tels l'Orchestre philharmonique de New York, l'Orchestre de Cleveland et les orchestres symphoniques de Cincinnati et Detroit. Les orchestres y présentaient en même temps leur propre concert. En 1924, le New Symphony Orchestra (plus tard le TSO) se produisit avec cette société. Son répertoire fut d'abord composé de grands oratorios tels Le Messie, Elijah et Saint Paul, mais des pièces chorales plus courtes et des oeuvres contemporaines s'y ajoutèrent ultérieurement. Un choeur d'enfants aussi dirigé par Broome se produisit au Massey Hall, sous l'égide de la société, qui elle-même fut dissoute en 1925 lorsque Broome se fixa à Calgary. Un ensemble choral antérieur fondé en 1903 sous le nom de Sherlock Vocal Society par son dir., J.M. Sherlock, fut rebaptisé Toronto Oratorio Society en 1906, et donna des concerts annuels de 1904 jusqu'à 1909 environ.