Trenton (Ont.)

Les premiers colons arrivent à l'embouchure de la rivière Trent dans les années 1790. L'endroit, connu comme la porte d'entrée de la voie navigable Trent-Severn, s'appelle à l'origine Trent Port; ensuite Trentown et, enfin, Trenton.


Trenton (Ont.)

 Trenton, localité non constituée dans la ville de Quinte West en Ont.; const. en tant que village en 1853, en tant que ville le 1er juillet 1880, puis en tant que cité le 1er juillet 1980. Depuis le 1er janvier 1998, elle fait partie de la nouvelle municipalité de QUINTE WEST.

Les premiers colons arrivent à l'embouchure de la rivière Trent dans les années 1790. L'endroit, connu comme la porte d'entrée de la voie navigable Trent-Severn, s'appelle à l'origine Trent Port; ensuite Trentown et, enfin, Trenton. Profitant de l'aménagement du canal, la région se dote d'une importante industrie du bois de sciage. La plus grande scierie est la propriété de la Gilmour Company. En 1910, après de nombreuses années de prospérité, elle est rasée par les flammes. Durant la Première Guerre mondiale, c'est l'usine de munitions de la British Chemical Company qui constitue la principale industrie, mais elle est détruite à son tour par des explosions en 1918. Au cours des années 20, on tente de faire de la ville un centre de production cinématographique, mais seul un petit nombre de films sont réalisés. Trenton est choisie comme le centre de l'Aviation royale du Canada et, durant la Deuxième Guerre mondiale, elle sert de base d'entraînement pour les pilotes du Commonwealth.

La BASE DES FORCES CANADIENNES TRENTON constitue toujours une partie intégrante de l'économie. Parmi les produits industriels fabriqués à Trenton on retrouve des textiles, des éléments d'appareils électroniques et des produits en acier et en bois.