Tuktoyaktuk

Tuktoyaktuk, hameau des Territoires du Nord-Ouest; pop. 898 (recensement de 2016), pop. 854 (recensement de 2011); constituée en 1970. Tuktoyaktuk est située sur la côte de la mer de Beaufort, à l’est du delta du fleuve Mackenzie, et à 1135 km à vol d’oiseau au nord-ouest de Yellowknife. Tuktoyaktuk, souvent appelée Tuk, est un centre pour les transports et pour le gouvernement, en plus d’être une base pour la recherche de pétrole et de gaz naturel.



Historique

Tuktoyaktuk est la terre ancestrale des Kittegaryumiut. Les Kittegaryumiut sont un groupe d’Inuits dont la population a diminué à la fin du 19e siècle et au début du 20e siècle en raison d’une série d’épidémies. En 1934, la Compagnie de la Baie d’Hudson établit un poste de traite à Tuktoyaktuk (le poste est d’abord connu sous le nom de Port Brabant). Les Inuits qui s’installent sur le site après l’établissement du poste de traite viennent de cette région, mais aussi d’autres régions du Nord. Le hameau prend son nom actuel en 1950 (Tuktoyaktuk est un mot inuktitut signifiant « qui ressemble à un caribou », en référence à des roches qui ressemblent à l’animal). La collectivité est le site d’une sous-station de réseau DEW, et l’on y trouve maintenant une station radar du Système d’alerte du Nord (voir aussi Ligne de radars avancés).