Université du Québec en Outaouais (UQO)

​L’Université du Québec en Outaouais (UQO) est une constituante de l'Université du Québec (UQ), le seul réseau universitaire public au Canada. Le campus principal de cette université est situé en Outaouais.

Étudiants du campus de Gatineau, UQO
Crédit: Mathieu Allen
Laboratoire de cyberpsychologie, campus Gatineau, UQO
Crédit: Sébastien Chiappa Ménard
Pavillon Alexandre-Taché, Campus de Gatineau, UQO
Crédit: Denis Tremblay
Campus de St-Jérôme, UQO
Crédit: Jean Lafontaine

L’Université du Québec en Outaouais (UQO) est une constituante de l'Université du Québec (UQ), le seul réseau universitaire public au Canada. Le campus principal de cette université est situé en Outaouais.

Historique et présentation

Dans le cadre du déploiement du réseau universitaire public de l’Université du Québec, le gouvernement québécois crée, le 10 mars 1981, l’Université du Québec à Hull. Maintenant connue sous le nom d’Université du Québec en Outaouais (UQO) à la suite de la fusion des villes d’Aylmer, de Buckingham, de Gatineau, de Hull et de Masson-Angers en 2002, cette nouvelle appellation fait référence à la région administrative de l’Outaouais dans laquelle le campus principal est situé.

Dès ses débuts, l’UQO s’engage à contribuer à la diffusion et à l’avancement des connaissances des francophones habitant dans cette région, dont les caractéristiques et les besoins sont distincts en raison de leur proximité de la ville d’Ottawa. Au fil des années, l’UQO appuie le développement économique, social et culturel de l’Outaouais et de ses environs avec la multiplication de ses programmes d’études et l’établissement de nombreux partenariats locaux et internationaux. Forte de cette expérience, la présence de l’UQO s’étend désormais jusqu’à Saint-Jérôme où, en janvier 2010, elle inaugure un nouveau campus qui accueille actuellement plus de 1 600 étudiants.

Programmes

L’UQO participe à la transmission des connaissances dans 14 domaines d’études, soit : les arts et les patrimoines, l’administration, l’éducation, le génie informatique, l’informatique, la psychoéducation, la psychologie, la rédaction et la traduction, les relations industrielles et les ressources humaines, les sciences comptables, les sciences infirmières, les sciences naturelles, les sciences sociales et le travail social. La diversité de ses domaines d’études, ainsi que la variété de ses programmes de premier cycle et de cycles supérieurs, témoignent de la richesse des expertises de près de 200 professeurs chevronnés et de 610 chargés de cours dynamiques. Plus de 6 100 étudiants bénéficient d’ailleurs de ce savoir-faire, en plus de profiter d’un environnement favorisant les interactions humaines et d’un encadrement personnalisé. Véritable pôle d’accès au savoir depuis plus de 30 ans, l’UQO a encadré la formation de près de 40 000 diplômés.

Rayonnement

La compétence de ses professeurs rayonne dans les secteurs de la recherche et de l’innovation. L’UQO accueille d’ailleurs neuf chaires de recherche innovatrices : la Chaire de recherche du Canada en cyberpsychologie clinique (CRCCC), la Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire (CRCOC), la Chaire de recherche du Canada sur les technologies photoniques de détection, la Chaire de recherche du Canada sur la violence faite aux enfants (CRVE), la Chaire de recherche du Canada sur la santé psychosociale des familles, la Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance autochtone du territoire, la Chaire de recherche en calcul distribué (CALDI), la Chaire de recherche en développement des collectivités (CRDC) et la Chaire Senghor de la francophonie.

Dirigées par le Décanat de la recherche, l’innovation et la recherche scientifique se déploient également au sein de plusieurs unités de recherche reconnues composées de 11 départements, une école (École multidisciplinaire de l’image), 3 alliances de recherche et instituts, 7 centres de recherche, 4 groupes de recherche, 8 laboratoires et 3 observatoires.


Lecture supplémentaire

Liens externes