Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, de Church Point, en Nouvelle-Écosse, a été fondée en 1890 par les Eudistes. L'enseignement est donné en français. Seule université francophone de la Nouvelle-Écosse, l'U.

Université Sainte-Anne

L'Université Sainte-Anne, de Church Point, en Nouvelle-Écosse, a été fondée en 1890 par les Eudistes. L'enseignement est donné en français. Seule université francophone de la Nouvelle-Écosse, l'U. Sainte-Anne est un établissement de lettres et sciences humaines qui décerne des baccalauréats ès arts avec majeures en français, en anglais, en histoire, en commerce et en études canadiennes. Elle offre aussi un baccalauréat en enseignement du français, un baccalauréat en administration des affaires avec spécialisation en gestion de petites entreprises, un baccalauréat en commerce, ainsi que les deux premières années du baccalauréat en sciences et un programme coopératif en administration des affaires.

L'université est bien connue pour ses programmes d'immersion française. Elle offre des programmes spéciaux de recherche et d'enseignement en langue, culture et histoire acadiennes, en études des Maritimes, et des programmes scientifiques d'intérêt régional. L'université a un service des publications et son centre de ressources pédagogiques crée, publie et produit des livres et des manuels d'apprentissage en français pour les écoles primaires et secondaires de la Nouvelle-Écosse. Elle a aussi un centre de développement de la petite entreprise. L'université est devenue non confessionnelle en 1971. Elle compte environ 300 étudiants à temps plein et 550 à temps partiel en 1997-1998. Laurent Beaudoin, président de Bombardier Inc., et Jean-Louis Roy, ancien rédacteur en chef du journal Le Devoir, sont au nombre de ses éminents diplômés.


Liens externes