Université de l'Île-du-Prince-Édouard

Dès le début de la colonisation, on note le développement de l'éducation postsecondaire à l'Île-du-Prince-Édouard.

Université de l
L' Université est créée en 1969 par le fusionnement de deux établissements réputés d'enseignement établis au XIXe si\u00e8cle (photo de John Sylvester).

Université de l'Île-du-Prince-Édouard

 L'Université de l'Île-du-Prince-Édouard, à CHARLOTTETOWN, Île-du-Prince-Édouard, a été fondée en avril 1969 par l'Assemblée législative de l'Île-du-Prince-Édouard. Elle est un établissement public non confessionnel issu de la fusion de deux institutions, le Prince of Wales College et l'U. St. Dunstan.

Dès le début de la colonisation, on note le développement de l'éducation postsecondaire à l'Île-du-Prince-Édouard. Le lieutenant-gouverneur Edmund Fanning (1786-1805) a joué un rôle particulièrement actif, défendant le fait que l'éducation était essentielle au progrès de la colonie et qu'elle devait être aussi importante que l'amélioration de l'agriculture, de la pêche, du commerce et la croissance de la population. En 1804, « pour poser les fondations d'un futur collège », il a donné l'un de ses terrains. C'est en 1820, que le Kent College ouvre ses portes sur ce terrain. Il deviendra par la suite le Prince of Wales College. La Central Academy, un établissement affilié a reçu une charte royale en 1834. En 1860, ces collèges ont reçu le nom de Prince of Wales en l'honneur de la visite du futur roi Édouard VII.

Le Collège St. Andrew, à l'origine de l'U. St. Dunstan, a été créé en 1831 sous la direction de l'évêque Angus MacEachern. Le Collège St.Dunstan a été créé en 1855 par l'évêque Bernard MacDonald sur une terre agricole, autour de laquelle s'est construite la ville de Charlottetown. Cette propriété, qui comprend le bâtiment historique principal, est devenue aujourd'hui le campus de l'U. de l'Île-du-Prince-Édouard.

Le campus de l'université reflète le caractère de l'U. de l'Île-du-Prince-Édouard à plusieurs égards; il est un savant mélange d'ancien et de moderne, de tradition et d'innovation. Avec ses bâtiments en brique rouge, le campus est reconnu pour son architecture historique. Les bâtiments d'origine de l'U. St.Dunstan ont été restaurés afin de conserver l'intégrité du style tout en respectant les normes actuelles, alors que d'autres bâtiments ont été ajoutés au campus, notamment le pavillon administratif (1973), le pavillon Blanchard Hall (1973), la Bibliothèque Robertson (1975), le Collège vétérinaire de l'Atlantique (1986), le centre sportif Young Canada Games (1990), la cafétéria Wanda Wyatt (1990), le centre de chimie K.C. Irving (1997) et le nouveau centre de l'association étudiante (2002).

Au cours des trente dernières années, l'U. de l'Île-du-Prince-Édouard a beaucoup diversifié ses programmes. Les programmes de premier cycle, qui comprennent souvent l'option « avec distinction », sont offerts en sciences humaines, en sciences, en administration des affaires, en éducation et en soins infirmiers. L'université offre aussi des programmes corporatifs en administration des affaires, en sciences informatiques et en diététique. En 1986, se sont ajoutée les écoles d'administration des affaires et de soins infirmiers, puis la faculté de médecine vétérinaire. L'Atlantic Veterinary College a été le premier établissement à décerner des diplômes de maîtrise et de doctorat. Depuis 1999, la faculté des sciences offre également un programme de maîtrise en sciences. C'est aussi en 1999 que les premiers étudiants sont admis au nouveau programme de maîtrise en éducation.

Les inscriptions sont demeurées assez constantes depuis la fondation de l'université. Le nombre relativement faible d'étudiants et un ratio professeurs-étudiants satisfaisant ont permis à l'université d'atteindre son objectif premier, à savoir le maintien d'un enseignement universitaire personnalisé. L'université compte près de 2500 étudiants à temps plein, 500 étudiants à temps partiel et 200 membres du corps enseignant. Plus de 90 p. cent de la clientèle de l'U. de l'Île-du-Prince-Édouard sont originaires de l'île.


Liens externes