W.H. Billing

W.H. Billing. Maison torontoise d'édition et de vente au détail fondée en 1880 par Willimott H. Billing. Une mention sous la raison sociale de Strange & Billing (1881-82) dans les répertoires d'adresses de la ville laisse supposer une association de courte durée.

W.H. Billing

W.H. Billing. Maison torontoise d'édition et de vente au détail fondée en 1880 par Willimott H. Billing. Une mention sous la raison sociale de Strange & Billing (1881-82) dans les répertoires d'adresses de la ville laisse supposer une association de courte durée. De 1880 à 1903, la maison publia une centaine de danses, marches et chansons et aussi quelques volumes comme Giant King Folio (s.d.) et How to Vamp de Theodore Lamotte (1894). La musique imprimée, surtout de compositeurs étrangers, comprend néanmoins « Toronto's Jubilee » de Carl Martens (1884) et « Rush to the Klondike » de W.T. Diefenbaker (1897) ainsi que des oeuvres d'Edwin Gledhill et d'A.W. Hughes. Mme Adeline White fut prés. de l'entreprise après 1911. Les répertoires mentionnent l'établissement jusqu'en 1925, année de sa faillite. L'Atwell Fleming Printing Co. (1904 -), imprimeur de Billing, retint le stock et les plaques, imprima la musique et remplit les commandes sous le nom de Billing (qui réapparut dans les répertoires de la ville 1950-57) jusqu'à cessation de la demande.