White, James

James White, géographe (Ingersoll, Ont., 3 févr. 1863 -- Ottawa, 26 févr. 1928).

White, James

James White, géographe (Ingersoll, Ont., 3 févr. 1863 -- Ottawa, 26 févr. 1928). Diplômé du Royal Military College of Canada en 1884, White est embauché comme topographe adjoint à la COMMISSION GÉOLOGIQUE DU CANADA, où il effectue de nombreux levés topographiques en Ontario, au Québec et dans les Rocheuses. Il est nommé géographe et dessinateur en chef en 1894, géographe en 1899 et, enfin, géographe en chef au ministère de l'Intérieur. Sa contribution à la géographie canadienne dans les 10 années qui suivront est tout ce qu'il y a de plus remarquable. Il accroît le personnel, ce qui lui permet de dresser de meilleures cartes générales de référence, et il est chargé de la publication de la première édition de l'Atlas du Canada (1906). Il s'agit alors du deuxième atlas national produit dans le monde. Parmi ses autres publications importantes, il faut citer Altitudes in Canada (1901) et Dictionary of Altitudes in Canada (1903). En 1909, il démissionne de son poste de géographe en chef pour devenir secrétaire de la COMMISSION DE LA CONSERVATION et, en 1913, président et administrateur général. En 1921, il devient conseiller technique auprès du ministre de la Justice et se trouve ainsi chargé de la préparation des cartes et des autres preuves qui doivent être présentées dans le cadre de la QUESTION DES FRONTIÈRES DU LABRADOR, portée devant le Conseil privé de Londres en 1926. Il est pendant longtemps membre et président (1927) de la Commission de géographie du Canada. Il préside également le Comité consultatif sur la protection de la faune (Canada) dès sa création, en 1917, et joue un rôle important dans l'adoption par le Canada et les États-Unis de la Convention portant sur les oiseaux migrateurs.