Whiteley, Ken

Ken (Kenneth David) Whiteley. Multiinstrumentiste, chanteur, auteur-compositeur, producteur de disques (Bellefonte, Penn., de parents canadiens. 30 avril 1951). Il arriva à Toronto à l'âge de 5 ans; à 12 ans, il commença à jouer de la guitare, dans les styles folk, blues et « jug band ».

Whiteley, Ken

Ken (Kenneth David) Whiteley. Multiinstrumentiste, chanteur, auteur-compositeur, producteur de disques (Bellefonte, Penn., de parents canadiens. 30 avril 1951). Il arriva à Toronto à l'âge de 5 ans; à 12 ans, il commença à jouer de la guitare, dans les styles folk, blues et « jug band ». En 1965, avec son frère aîné Chris (guitariste, chanteur, harmoniciste, trompettiste; Manhattan, Kan., 1948) et Tom Evans (clarinette, chant), il forma ce qui allait devenir l'Original Sloth Band. Le style original de Whiteley bénéficiant de l'apport du jazz traditionnel, le trio enregistra trois albums entre 1973 et 1978 (Whoopee After Midnight, Sloth SL-1, Woodshed WS-003 et Troubadour TR-005; Hustlin' and Bustlin', Woodshed WS-005; 1978, Troubadour TR-006), participa à des festivals folk (festivals Mariposa, de Winnipeg, Vancouver, Philadelphie, etc.) et se produisit dans des cafés et des bars (le groupe fut moins actif à partir de 1980). À l'époque, Whiteley enregistrait et effectuait des tournées également avec Raffi; il fut dir. artistique du Festival de folklore Mariposa pendant l'été 1978 et durant l'automne 1980.

Les frères Whiteley, qui se produisirent dans les écoles de Toronto dès 1972, formèrent en 1981 la Junior Jug Band, auquel se joignirent ensuite les enfants de Chris, Jenny et Daniel. Le groupe s'est produit en concert au Canada et dans le nord-est des États-Unis, lors de festivals pour enfants (Winnipeg, Toronto, Vancouver, entre autres) et dans des écoles ou des bibliothèques. Trois albums furent enregistrés entre 1981 et 1989 : Junior Jug Band (Troubadour TR-0018), Lots More Junior Jug Band (Kids' KRL-1018) et Songs to Sing (The Childrens Group SAN-1011).

Parallèlement, Whiteley a mené une carrière solo tous azimuts : rhythm and blues (avec son groupe, Paradise Revue), blues acoustique et folk. Sur son premier micr., Up Above My Head (1978, Boot BRP-2106, enregistré avec la Sloth Band et les Honolulu Heartbreakers), figuraient divers styles gospel. Trois albums suivirent sur sa propre étiquette, Pyramid (1982-87) : Stand the Storm (P-001), par Paradise Revue, Here I Am (PC-003, cassette) - à nouveau du rhythm and blues - et l'album de musique acoustique Bright Side (P-004). Whiteley maîtrise un très grand nombre de styles propres au blues traditionnel et au folk, et les pratique sur plus de 20 instruments (guitare, mandoline, banjo, dulcimer, « jug », basse, piano, orgue, accordéon, percussions, etc.), avec autant d'ardeur que de respect de la forme. Aussi est-il devenu très apprécié dans les ateliers des festivals et en studio. On peut l'entendre sur plus de 45 albums qu'il a lui-même produits; beaucoup ont été enregistrés par des interprètes de musique pour enfants (en particulier Raffi et Fred Penner, et aussi Sandy Byer, Kim et Jerry Brodey, Nancy Cassidy, Cathy Fink et Tom Paxton), d'autres par des musiciens de blues (John Hammond, Paul James), des chanteurs folk (Paxton, Rodney Brown, Linda Morrison, David Parry, Eileen McGann) ou des artistes country (Chris Whiteley et Caitlin Hanford, dont l'album Lovin' in Advance, Troubadour TR-0019, parut en 1981). Whiteley produisit aussi Where Old Friends Meet (1986-90, Pyramid P-006), sur lequel il figure, au même titre que Mose Scarlett et Jackie Washington. En 1991, on pouvait l'entendre sur 30 autres enregistrements, dont des albums de Willie P. Bennett, David Essig, Leon Redbone, Stan Rogers, Sharon, Lois & Bram, Sneezy Waters et autres.


Lecture supplémentaire

  • Harting, Lynn. "Ken Whiteley's Roots Revue," Guitar Canada, vol 2, Winter 1987-8