William Gibson

L'un de ses romans les plus connus, Neuromancer (1984), une trilogie dont le personnage principal est un voleur de données pouvant établir des liens entre son esprit et le réseau mondial des ordinateurs, a reçu les prix Hugo, Nebula et Philip K. Dick.

Gibson, William (auteur de science-fiction)
Cet auteur de science-fiction a écrit le scénario du film \u00ab Johnny Mnemonic \u00bb (avec la permission de Maclean's).

William Ford Gibson, romancier, nouvelliste, scénariste (Conway, Caroline du Sud, 17 mars 1948), important auteur de science-fiction. Il grandit en Virginie et déménage à Toronto en 1969 pour échapper à la conscription. Il s'établit plus tard à Vancouver, où il obtient un baccalauréat ès arts à l'Université de la Colombie-Britannique. Gibson publie sa première nouvelle pendant qu'il étudie à l'université. Ses récits, qui se déroulent souvent dans un proche avenir, dépeignent un monde réaliste et décadent, composé de mégaconglomérats de réseaux informatiques. Ses œuvres sont étroitement associées au mouvement cyberpunk de la science-fiction contemporaine dont il est considéré être un fondateur. Ses prévisions détaillées des technologies cybernétiques et de bio-ingénierie révèlent toutefois une ambivalence profonde envers ces technologies, comme si ses personnages se vidaient de leur individualité dans des machines informatisées. William Gibson a été surnommé « le poète lauréat du cyberespace ».

L'un de ses romans les plus connus, Neuromancer (1984), une trilogie dont le personnage principal est un voleur de données pouvant établir des liens entre son esprit et le réseau mondial des ordinateurs, a reçu les prix Hugo, Nebula et Philip K. Dick. Ce roman a été suivi par Count Zero (1986) et par Mona Lisa Overdrive (1988). Une grande partie de l'action de cette trilogie a lieu dans un paysage virtuel numérique appelé cyberespace, un terme que Gibson invente dans sa nouvelle Burning Chrome (1982).

Dans le roman anti-utopique The Difference Engine (1990, écrit en collaboration avec Bruce Sterling), il évoque une Angleterre parallèle du XIXe siècle, dominée par le calcul, les mesures et la logique pratique, conséquences de l'invention d'un ordinateur. Virtual Light (1993), pour sa part, prend place dans la Californie du XXIe siècle, un pays dévasté où la technologie côtoie la pauvreté, la violence et la cupidité. Ses ouvrages les plus récents comprennent Idoru (1996), qui explore les thèmes des médias et de la popularité dans un décor postcyberpunk, et All Tomorrow's Parties (1999), qui se déroule à la veille du changement de millénaire.

William Gibson est aussi un scénariste à succès. Il a écrit des épisodes pour la série télévisée The X-Files et le scénario du film Johnny Mnemonic (1995), à partir de sa nouvelle de 1981, mettant en vedette Keanu Reeves. L'histoire de ses romans Pattern Recognition (2003) et Spook Country (2007) se déroule à l'époque actuelle, mais il continue d'explorer la façon dont des individus se compromettent quant aux technologies qu'ils ont développées pour naviguer dans un monde de l'après-11 septembre.


Les oeuvres sélectionnées de
William Gibson