Willis & Company Ltd.

Willis & Company Ltd. Détaillant et manufacturier de pianos de Montréal. Voué d'abord au commerce des machines à coudre, la firme fut fondée à Montréal par A.P. (Alexander Parker) Willis (1845-1934), arrivé de sa Nouvelle-Écosse natale en 1871.

Willis & Company Ltd.

Willis & Company Ltd. Détaillant et manufacturier de pianos de Montréal. Voué d'abord au commerce des machines à coudre, la firme fut fondée à Montréal par A.P. (Alexander Parker) Willis (1845-1934), arrivé de sa Nouvelle-Écosse natale en 1871. Au milieu des années 1880, le commerce de pianos et d'orgues fut intensifié et, en 1888, celui des machines à coudre était abandonné. Willis & Co. vendit au détail les principaux pianos canadiens et les pianos Knabe de Baltimore. À partir de 1889, la firme distribua durant quelque temps au Québec les pianos Emerson de Boston. Vers 1900, elle acquit la majorité des actions de la manufacture de pianos Lesage & Fils à Sainte-Thérèse-de-Blainville afin de lancer sa propre production. L'entreprise vendit quelque 2000 pianos en 1907, y compris les siens et ceux des compagnies Dominion, Newcombe et Knabe. Après la cessation des activités de la Newcombe Piano Co., l'entreprise en acquit les droits et continua de produire des pianos sous le nom de Newcombe. La Willis & Co. représenta aussi Dominion Organs, le piano à queue Cecilian de Detroit et la Cable Company de Chicago. Entre 1910 et 1925, elle ouvrit des comptoirs de vente au détail dans plusieurs villes canadiennes et, en mars 1914, le principal centre de vente au détail fut établi à Montréal à l'angle des rues Drummond et Sainte-Catherine ouest. Dès lors, la firme représenta les pianos Chickering au Canada et le piano pneumatique Ampico. Le piano à queue Willis, fabriqué pour la première fois en 1925 à l'occasion du jubilé d'or de la compagnie, était toujours vendu dans les années 1960. La production de la compagnie fluctua au cours des années, allant de 10 000 (1915-20) à 850 pianos (1930-35). En 1966, elle fabriqua 1600 instruments. Le catalogue Willis du milieu des années 1970 incluait huit modèles de pianos droits. La compagnie fut vendue par la famille en 1967 et déclara faillite en 1979.


Lecture supplémentaire

  • Kelly, Wayne. Downright Upright: A History of the Canadian Piano Industry (Toronto 1991)