Winchester, Jesse

Jesse (James Ridout) Winchester, auteur-compositeur-interprète, guitariste, pianiste, naturalisé canadien 1973 (né le 17 mai 1944 à Shreveport, Louisiane et décédé le 11 avril 2014 à Charlottesville, Virginie). Élevé à Memphis, il commença sa carrière en Allemagne au milieu des années 1960.
Jesse (James Ridout) Winchester, auteur-compositeur-interprète, guitariste, pianiste, naturalisé canadien 1973 (né le 17 mai 1944 à Shreveport, Louisiane et décédé le 11 avril 2014 à Charlottesville, Virginie). Élevé à Memphis, il commença sa carrière en Allemagne au milieu des années 1960.


Winchester, Jesse

Jesse (James Ridout) Winchester, auteur-compositeur-interprète, guitariste, pianiste, naturalisé canadien 1973 (né le 17 mai 1944 à Shreveport, Louisiane et décédé le 11 avril 2014 à Charlottesville, Virginie). Élevé à Memphis, il commença sa carrière en Allemagne au milieu des années 1960. Il vint au Canada en 1967 pour se soustraire à la conscription aux États-Unis, geste qui donna à sa carrière une certaine notoriété. Après avoir travaillé au Québec avec Les Astronautes, et comme soliste dans des coffehouses de l'Est du Canada, il fut découvert par Robbie Robertson (alors membre de The Band). Winchester enregistra un premier disque très populaire produit par Robertson, Jessie Winchester (incluant les succès « Yankee Lady », « Brand New Tennessee Waltz » et « Biloxi »), et, par la suite, il fit des tournées au Canada, asurant la première partie des concerts de The Band. Malgré la popularité.aux États-Unis de ce micr. et de ceux qui suivirent, Winchester dut attendre l'amnistie de 1977 pour se produire dans son pays natal. Il continua à donner des spectacles dans les clubs et les salles de concert au Canada, et il effectua une tournée européenne en 1976. À la suite d'un concert au Bottom Line, à New York, le 4 mai 1977, il fit des tournées et des enregistrements aux États-Unis tout en conservant son domicile à Montréal et son calendrier canadien. Son enregistrement de « Say What » connut un certain succès sur le marché international en 1981. Interprète malgré lui - il annonça sa retraite en 1990 -, Winchester est surtout connu par ses chansons aux mélodies élégantes et aux textes souvent mélancoliques, qui ont été enregistrées par Joan Baez, Jimmy Buffett, les Everly Brothers, Fairport Convention, Tim Hardin, Emmylou Harris, Ronnie Hawkins, Nicolette Larsen (dont la version de « Rhumba Boy » fut un grand succès en 1979), Ian Matthews, Colleen Peterson, Tom Rush, Raffi, Wilson Pickett et d'autres. Ses propres interprétations, empreintes de retenue, sont dans un style folk contemporain teinté de country-gospel.

Discographie

Jesse Winchester : 1970; Bearsville BR-2012.

Third Down, 110 to Go : (1972); Bearsville BR-2102.

Learn to Love It : (1974); Bearsville BR-6593.

Let the Rough Side Drag : (1976); Bearsville BR-6964.

Nothing But a Breeze : (1977); Bearsville BR-6968.

A Touch on the Rainy Side : (1978); Bearsville BRK-6984.

Talk Memphis : (1981); Bearsville XBR-6989.

The Best of Jessie Winchester : (1989); Rhino R11G-70085, (avec chansons additionnelles) Rhino R21S-70085 (CD).

Humour Me : (1989); Attic LAT-1252.


Lecture supplémentaire

  • MacGregor, Roy. 'Reb without a cause,' The Canadian, 9 Aug 1975