Wise, Jack Marlowe

Wise apprend les principes de l'expressionnisme abstrait quand il étudie à l'U. de Washington (baccalauréat en beaux-arts, 1953), puis à la Florida State University, où il obtient une maîtrise en beaux-arts en 1955. Puis, pendant quelques années, il se consacre entièrement à l'enseignement.
Wise apprend les principes de l'expressionnisme abstrait quand il étudie à l'U. de Washington (baccalauréat en beaux-arts, 1953), puis à la Florida State University, où il obtient une maîtrise en beaux-arts en 1955. Puis, pendant quelques années, il se consacre entièrement à l'enseignement.



Wise, Jack Marlowe

 Jack Marlowe Wise, peintre (Centerville, Iowa, 27 avril 1928 -- Victoria, C.-B., 20 nov. 1996). Wise a contribué de façon significative à l'art canadien, mais on se souvient surtout de lui pour son appartenance à l'école de la « Pacific North West School », dont font partie, entre autres, Mark Tobey et Morris Graves.

Wise apprend les principes de l'expressionnisme abstrait quand il étudie à l'U. de Washington (baccalauréat en beaux-arts, 1953), puis à la Florida State University, où il obtient une maîtrise en beaux-arts en 1955. Puis, pendant quelques années, il se consacre entièrement à l'enseignement. Il enseigne notamment aux Indiens de San Miguel de Allende, au Mexique, comment développer une industrie de l'artisanat. C'est là qu'il rencontre Toni ONLEY.

En 1963, il immigre sur la côte Ouest canadienne et s'essaie à l'agriculture. C'est un échec et il recommence bientôt à créer des oeuvres d'art extrêmement personnelles, pourvues d'une dimension spirituelle, dans lesquelles ils étudie les images archétypales. En 1966, Wise reçoit une bourse du Conseil des Arts du Canada qui lui permet de voyager dans le Nord de l'Inde, où il passe quelque temps avec des moines bouddhistes tibétains réfugiés dans la région. Cette période d'étude marque l'artiste de façon indélébile et ses tableaux consistent de plus en plus en de complexes recherches sur le monde spirituel. Ces oeuvres font une vive impression sur un nombre croissant de conservateurs, de collectionneurs et d'autres artistes.

Tout au long des années 70 et 80, Wise continue à peindre, à étudier et à enseigner, notamment à l'U. de la Californie, au Victoria College of Art et à la Metchosin International Summer School of the Arts. De plus, d'importantes expositions de ses oeuvres sont organisées, parmi lesquelles l'exposition itinérante Jack Wise: A decade of Work, organisée par l'Art Gallery of Greater Victoria en 1978, et The Internal Landscape, présentée au Nickle Arts Museum en 1985. Les oeuvres de Wise font partie de nombreuses collections publiques canadiennes, et la plus complète d'entre elles se trouve à l'Art Gallery of Greater Victoria, qui détient plus de 30 oeuvres maîtresses, dont la série Dorje.