Young, Phillip T.

Phillip T. (Taylor fils) Young. Bassoniste, professeur, organologue (Milton, Massachusetts, 2 mars 1926, naturalisé canadien 1991, décès le 9 décembre 2002 à Victoria). B.A. (Bowdoin College) 1949, M.Mus. (Yale) 1962.

Young, Phillip T.

Phillip T. (Taylor fils) Young. Bassoniste, professeur, organologue (Milton, Massachusetts, 2 mars 1926, naturalisé canadien 1991, décès le 9 décembre 2002 à Victoria). B.A. (Bowdoin College) 1949, M.Mus. (Yale) 1962. Il étudia le basson avec Bernard Garfield, Harold Goltzer et Robert Bloom ainsi que la direction avec Gustav Meier. En 1949, il joignit la faculté de la Taft School (Watertown, au Connecticut) comme directeur de la musique instrumentale et fut directeur du département de musique (1962-1965). Après avoir enseigné à l'école de musique de l'Université Yale (1965-1969), il fut directeur de la faculté de musique de l'Université de Victoria (1969-1977); il continua à enseigner à l'université jusqu'à sa retraite en 1991. Il fut bassoniste durant nombre d'années à l'Orchestre symphonique de Victoria.

Les recherches de Young sur les instruments à vent d'époque lui ont valu une réputation internationale et plusieurs distinctions, dont une bourse Farwell pour se rendre en Europe afin d'étudier en profondeur les collections instrumentales (Taft School, 1964), un certificat de mérite pour « une contribution remarquable au domaine de la musique » (Université Yale, 1983) et un prix Curt Sachs (American Musical Instrument Society, 1989). Il siégea au conseil d'administration de l'American Musical Instrument Society (1979-1988) et en devint le président (1991-1995). Le Vancouver Centennial Museum (auj. Vancouver Museum) lui confia la responsabilité du choix et des emprunts de tous les instruments en montre à l'exposition « The Look of Music » inaugurée en novembre 1980 (voir Expositions) et considérée par plusieurs conservateurs comme l'une des plus importantes expositions jamais tenues dans un musée canadien. Il n'existait aucun précédent d'une exposition d'instruments de musique historiques d'une telle dimension et d'une portée aussi significative. Young fit son choix parmi les plus grands musées du monde et les plus riches collections privées. Plusieurs instruments jamais exposés auparavant furent ainsi réunis pour la première fois en Amérique du Nord. Environ les deux tiers des instruments rassemblés le furent à l'initiative de Young.

Jusqu'en 2002, Young a continué d'écrire des critiques, des catalogues ainsi que d'autres textes liés à sa spécialité. Il a fait don de sa collection de vidéos de spectacles instrumentaux au Conservatoire de musique de Victoria et a remis le fruit de ses recherches à l'University of South Dakota, en 2000.

Écrits

YOUNG et autres, A Survey of Musical Instrument Collections in the United States and Canada (Ann Arbor, Mich. 1974).

The Look of Music: Rare Musical Instruments, 1500-1900 (Vancouver 1980).

2500 Historical Woodwind Instruments: An Inventory of the Major Collections (New York 1982).

Loan Exhibition of Historic Double Reed Instruments, University of Victoria (Victoria, B.-C. 1988).

4600 Historical Woodwind Instruments (London 1991).

Woodwind Instruments of the Oberösterreichisches Landesmuseum (np 1997)

Aussi articles dans The New Grove Dictionary, Galpin Society J et J of the American Musical Instrument Society, entre autres.

Voir aussi Catherine M. (Marie) Young (sa femme).