Steve Yzerman

Stephen « Steve » Gregory Yzerman, joueur de hockey, directeur général (né le 9 mai 1965 à Cranbrook, Colombie-Britannique). Étoile de la Ligue nationale de hockey (LNH), joueur professionnel des Red Wings de Detroit reconnu pour son esprit sportif exceptionnel et ses qualités de leadership, Steve Yzerman est le joueur qui a été le plus longtemps capitaine dans l’histoire de la LNH ; capitaine des Red Wings de Detroit de 1986 à 2006, il a dirigé l’équipe vers trois coupes Stanley. En 2002, il a remporté une médaille d’or olympique en tant que membre de l’équipe masculine de hockey. Il a aussi été directeur général des équipes masculines de hockey qui ont remporté les médailles d’or olympiques en 2010 et 2014. Steve Yzerman est devenu vice président des Red Wings de Detroit après avoir pris sa retraite en tant que joueur, et il est devenu en 2010 directeur général des Lightning de Tampa Bay.

À 16 ans, Steve Yzerman joint les Petes de Peterborough, de la Ligue de hockey de l’Ontario, où il est rapidement remarqué par des dépisteurs des Red Wings de Detroit. En 1983, il remporte une médaille de bronze avec l’équipe canadienne au Championnat junior du monde, accroissant la confiance des gestionnaires de Detroit, et il est engagé dans les Red Wings. Bien qu’il n’a que 18 ans, Steve Yzerman est bientôt connu comme un des joueurs les plus formidables des Red Wings, cumulant 39 buts (un record dans l’équipe pour une recrue) et 87 points dans sa première saison. En 1984, il fait partie de l’équipe qui remporte la médaille d’or de la Coupe Canada.

Bien que les Red Wings n’aient pas gagné de coupe Stanley depuis plus de 30 ans, une direction énergique et l’arrivée de nouveaux talents suscite beaucoup d’intérêt envers l’équipe. Avec son jeu turbulent, Steve Yzerman devient vite un favori des amateurs. En 1986, à l’âge de 21 ans, il est nommé capitaine, le plus jeune de l’histoire des Red Wings. Durant les six années suivantes, il maintient systématiquement une moyenne de plus de 100 points par saison et, pendant la plupart de ces saisons, compte plus de 50 buts par année. En récompense de ses efforts, il reçoit en 1989 le trophée Lester B. Pearson (aujourd’hui trophée Ted Lindsay) à titre de joueur de saison régulière le plus remarquable de la Ligue.

En 1995, pour la première fois en plusieurs décennies, Detroit participe aux finales de la coupe Stanley, mais est défait par les Devils du New Jersey. Peu après, la rumeur d’un échange de Steve Yzerman circule, mais son succès personnel à la Coupe du monde 1996 lui redonne, une fois de plus, la faveur des dirigeants des Red Wings. Finalement, en 1997, les Red Wings mettent un terme à une longue série d’échecs aux finales de la coupe Stanley lorsqu’ils défont les Flyers de Philadelphie. En tant que capitaine de l’équipe, Steve Yzerman est le premier Red Wings à hisser le trophée depuis 1955. L’année suivante, il remporte à nouveau la coupe Stanley à titre de capitaine des Red Wings, et reçoit le trophée Conn Smythe à titre de joueur le plus utile à son équipe durant les éliminatoires. Il joue aussi avec Équipe Canada aux Jeux olympiques d’hiver de Nagano la même année. En 2000, Steve Yzerman reçoit une nouvelle récompense, le trophée Frank J. Selke, pour ses talents d’attaquant défensif.

En 2001-2002, Steve Yzerman aggrave sérieusement un problème de genoux déjà existant. Malgré sa blessure, il conduit les Red Wings à un autre titre de championnat (son troisième en tant que capitaine). La même année, il fait aussi partie de l’équipe olympique masculine de hockey médaillée d’or aux Jeux d’hiver de Salt Lake. Entre deux saisons, il subit une chirurgie du genou. Bien qu’il ne joue que 16 matchs durant la saison suivante (2002-2003), il reçoit le trophée commémoratif Bill Masterton pour sa persévérance et son dévouement à son sport. Durant la saison 2003-2004, Steve Yzerman aide les Red Wings à obtenir le Trophée du Président en tant que meilleure équipe de saison régulière, et surpasse la limite des 1 700 points. Après le lockout de 2004-2005, il commence à songer à la retraite et il en fait l’annonce officielle en juillet 2006. À la fin de sa carrière dans la LNH, il a joué 1 514 matchs de saison régulière avec les Red Wings et a ramassé un total de 1 755 points, 692 buts et 1 063 mentions d’aide. En 2007, les Red Wings retirent le chandail de Steve Yzerman, le numéro 19.

En 2006, Steve Yzerman passe du rôle de joueur à celui d’administrateur, devenant le vice-président des Red Wings, un poste qu’il conserve jusqu’en 2010, quand il devient directeur général du Lightning de Tampa Bay. En 2007 et en 2008, il dirige Équipe Canada au Championnat mondial de hockey sur glace de l’IIHF, où les Canadiens remportent respectivement l’or et l’argent. Steve Yzerman est directeur général des équipes masculines de hockey canadiennes pour les jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver et aux jeux de 2014 à Sochi. Équipe Canada remporte l’or dans les deux cas.

Prix et distinctions

Throphée Lester B. Pearson / Ted Lindsay (1989)
Championnat de la coupe Stanley (1997, 1998, 2002)
Trophée Conn Smythe (1998)
Trophée Frank J. Selke (2000)
Trophée commémoratif Bill Masterton (2003)
Panthéon des sports canadiens (2008)
Temple de la renommée du hockey (2009)
Ordre du Hockey au Canada, Hockey Canada (2014)


Liens externes