Recherche pour "autochtone"

Afficher 1-20 de 898 résultats
Article

Titre autochtone

Le titre autochtone est un droit inhérent, reconnu par la common law, qui découle de l’occupation, de l’utilisation et du contrôle de terres ancestrales par les peuples autochtones avant la colonisation. Le titre autochtone n’est pas un droit accordé par le gouvernent, mais plutôt un droit sur des biens que la Couronne reconnaît pour la première fois dans la Proclamation royale de 1763. Ce droit a été par la suite reconnu et défini par plusieurs décisions de la Cour suprême du Canada. De plus, le paragraphe 35 1) de la Loi constitutionnelle de 1982 reconnaît et confirme « les droits ancestraux et les droits issus des traités existants ». La souveraineté du Canada sur son territoire ne dépend cependant pas d’une quelconque entente avec les Premières Nations concernant leur titre autochtone et il reste donc difficile de réconcilier les interprétations respectives qu’adoptent le droit canadien et les Autochtones du concept de titre autochtone.

Article

Territoire autochtone

Un territoire autochtone – aussi appelé territoire traditionnel – désigne les liens ancestraux et contemporains qui existent entre des Autochtones et une zone géographique. Les territoires peuvent être définis en fonction de liens de parenté, d’occupation des terres, des routes saisonnières qui les traversent, de réseaux d’échanges commerciaux, de la gestion des ressources, et de certaines connexions culturelles et linguistiques avec les lieux.

Article

La musique autochtone

​Les Autochtones (Premières nations, Inuits, Métis) qui vivent sur le territoire actuel du Canada possèdent différentes traditions culturelles qui se reflètent dans la variété de leurs genres et styles musicaux.

Article

Paysage culturel autochtone

Le savoir traditionnel constitue la meilleure façon d'identifier les paysages culturels autochtones. Une tradition orale et des pratiques traditionnelles continues maintiennent l'interaction entre les gens et le territoire.

Article

Art autochtone contemporain

L’art autochtone contemporain est l’art produit par les peuples autochtones depuis environ 1945 jusqu’au présent. Dans cet intervalle, deux courants majeurs dominent la scène contemporaine au Canada : l’art autochtone de la côte nord-ouest et l’école des Woodlands regroupant des « peintres des légendes ». Aux quatre coins du pays, d’autres artistes qu’on peut qualifier d’internationalistes par leur envergure et leur intention travaillent de façon indépendante dans le courant dominant de l’art occidental.

L’art inuit contemporain évolue parallèlement à l’art autochtone, avec des artistes reconnus tels que Zacharias Kunuk et Annie Pootoogook.

Article

Art autochtone au Canada

L'histoire de l'art autochtone au Canada remonte à un moment quelconque de la dernière époque glaciaire, il y a environ 80 000 à 12 000 ans (voir Préhistoire). À ce jour cependant, les objets d'art comptant parmi les plus anciens (sauf des outils de pierre finement ouvragés et présentant une valeur esthétique) remontent au plus à 5000 ans. Par exemple, on a découvert des sculptures décoratives et figuratives des périodes les plus anciennes dans la région du Bas-Fraser en Colombie-Britannique, et on en a trouvé d'autres dans plusieurs régions du Canada. Le développement de l'art autochtone au Canada est plus complexe à bien des égards que celui des colons européens, dont l'arrivée est relativement récente. On peut le diviser en trois périodes distinctes : l'art préhistorique, l'art de l'époque qui suit le contact ou l’art « historique » et l'art autochtone contemporain.

Article

Ornementation autochtone au Canada

L’ornementation, dans les cultures autochtones, fait référence aux vêtements, aux accessoires et aux artefacts traditionnels et souvent sacrés qui sont portés ou exhibés lors de différentes cérémonies, comme les pow-wow, les célébrations et les rassemblements nationaux. La conception, le type et la signification de l’ornementation varient grandement selon la personne qui la porte, la culture dont elle est issue et l’événement durant lequel on la porte.

Article

Démographie des Autochtones

En 2011, plus de 1,8 million de Canadiens affirment être d’ascendance autochtone ou avoir un ancêtre d’ascendance autochtone. Plus de 1,4 million (soit plus de 4 pour cent de la population totale du Canada) s’affiche comme des gens autochtones.

Article

Henry Bird Steinhauer

Henry Bird Steinhauer, dit Shahwahnegezhik (en ojibwé) et Sowengisik (en cri), noms qui signifient « ciel du sud », ministre du culte méthodiste et chef autochtone (établissement autochtone de Rama, lac Simcoe, Haut-Canada, v. 1818 - Whitefish Lake, Alb., 29 déc. 1884).

Article

John Brant (Ahyonwaeghs)

John Brant (Ahyonwaeghs), grand chef Mohawk, surintendant des Indiens (né et décédé près de Brantford en Ontario; 27 septembre 1794 - 27 août 1832). John Brant était le fils de Joseph BRANT, chef autochtone et premier Autochtone à être nommé capitaine par l'armée britannique en 1757.

Article

Nadia Myre

​Nadia Myre, artiste en arts visuels d’origine autochtone (née en 1974 à Montréal, Québec).

Article

Assiniboines

Les Assiniboines (aussi appelés Nakoda Oyadebi) sont un peuple autochtone canadien qui habitait traditionnellement les Plaines.

Article

George, Gloria Mary

Gloria Mary Maureen George, politicienne, activiste et fonctionnaire autochtone (née le 24 juillet 1942 à Hubert, en Colombie-Britannique). Défenseure infatigable des Indiens non inscrits, Gloria George est élue présidente du Conseil national des autochtones du Canada en 1975 et devient ainsi la première femme à la tête d’une importante organisation politique autochtone.

Article

Montagnards

Les Montagnards sont un groupe autochtone vivant sur les versants des monts Mackenzie le long du fleuve Mackenzie.

Article

Drew Hayden Taylor

Drew Hayden Taylor, dramaturge, diffuseur, auteur (Première Nation de Curve Lake, près de Peterborough, Ontario, 1er juillet 1962). Drew Hayden Taylor est l'un des principaux dramaturges et humoristes autochtones canadiens.