Recherche pour "Ballet"

Afficher 1-3 de 3 résultats
Article

The Handmaid's Tale (La Servante écarlate)

Le sixième roman de Margaret AtwoodThe Handmaid’s Tale (1985; trad. La Servante écarlate, 1987) est une vision dystopique froide du futur. Il prend place dans la république de Gilead, une Amérique totalitaire dans laquelle les chrétiens fondamentalistes ont tué le président et le Congrès et imposé une théocratie puritaine. Le roman dépeint un État policier sans cœur qui oppresse les femmes et régule les différents aspects de la vie humaine avec une constante surveillance. Il s’est vendu à plus de huit millions d’exemplaires en anglais. Le journaliste Ron Charles, du Washington Post, décrit The Handmaid’s Tale comme « le roman féministe le plus populaire et le plus influent jamais écrit ». The Handmaid’s Tale a gagné un Prix du Gouverneur général et le prix Arthur-C.-Clarke pour la littérature de science-fiction. Il a été adapté en film, en opéra, en ballet, dans une série télévisée ayant gagné un prix Emmy et en roman graphique. The Testaments (Les Testaments), la suite très attendue écrite par Margaret Atwood, est publié en septembre 2019.  Dans des circonstances exceptionnelles, le livre remporte le prix Booker conjointement avec Girl, Woman, Other, de l’auteure Bernardine Evaristo.

Article

Commission Massey

La Commission Massey, de son nom officiel la Commission royale d’enquête sur l’avancement des arts, des lettres et des sciences, est établie par le premier ministre Louis St-Laurent le 8 avril 1949. Sous la présidence de Vincent Massey, la commission avait pour but d’enquêter sur l’état des arts et de la culture au Canada. Il a présenté son rapport, le rapport Massey, le 1er juin 1951. Le rapport prône le financement, par le gouvernement fédéral, d’un large éventail d’activités culturelles. Il fait aussi une série de recommandations qui contribue à la création de la Bibliothèque nationale du Canada (aujourd’hui Bibliothèque et Archives Canada) et du Conseil des arts du Canada, ainsi qu’à de l’aide de l’État aux universités et à des projets de conservation de lieux historiques, entre autres. Les recommandations du rapport Massey, adoptées par le gouvernement fédéral, sont perçues en général comme le premier grand pas fait pour soutenir, préserver et promouvoir la culture canadienne.