Recherche pour "Conscription"

Afficher 1-7 de 7 résultats
Article

Helen (Ma) Armstrong

Helen Armstrong (née Jury), surnommée « Ma », militante syndicale, militante des droits des femmes (née le 17 juin 1875 à Toronto, en Ontario; décédée le 17 avril 1947 à Los Angeles, en Californie). Helen Armstrong était une militante syndicale qui, tout au long de sa vie, s’est battue pour les droits des femmes de la classe ouvrière. Elle a dirigé la ligue ouvrière féminine de Winnipeg et a été une figure centrale de la grève générale de Winnipeg de 1919. Elle a fait campagne en faveur des syndicats, de l’institution d’un salaire minimum et de la sécurité sociale, et contre la conscription. Elle a été arrêtée, pour ses activités militantes, à au moins trois reprises, dont deux au cours de la grève générale de Winnipeg. L’historienne Esyllt Jones en parle comme d’une exception dans un mouvement syndical dominé par les hommes.

Article

Deuxième Guerre mondiale

La Deuxième Guerre mondiale a été un événement déterminant dans l’histoire canadienne, transformant un pays tranquille en marge des affaires globales en un acteur crucial dans les luttes les plus importantes du XXe siècle. Le Canada a joué un rôle indispensable dans la bataille de l’Atlantique et a fourni des effectifs à la campagne de l’Europe de l’Ouest au-delà de ce qui pouvait être attendu d’une petite nation qui ne comptait que 11 millions d’habitants à l'époque. Entre 1939 et 1945, plus d’un million d’hommes et de femmes originaires du Canada ont servi à temps plein au sein des forces armées. Plus de 42 000 y ont laissé la vie. Malgré le carnage, la guerre contre l’Allemagne et ses alliés de l’Axe a révolutionné la structure industrielle du Canada, élargi le rôle de la femme dans l’économie, ouvert la voie de l’adhésion du pays à l’Otan, et laissé en héritage aux Canadiennes et aux Canadiens la fierté du sacrifice consenti et du service rendu, reconnus grâce à des noms emblématiques, tels que Dieppe, Ortona et Juno Beach.

Article

Conscription

La conscription est l’enrôlement obligatoire ou la « mobilisation » (parfois appelée « appel sous les drapeaux ») des citoyens dans l’armée. Le gouvernement fédéral a promulgué la conscription à la Première Guerre mondiale ainsi qu’à la Deuxième, créant un véritable fossé entre les Canadiens de langue anglaise, qui tendaient à soutenir la pratique, et les Canadiens de langue française, qui la décriaient.