Recherche pour "Manitoba"

Afficher 1-15 de 15 résultats
Article

Portage la Prairie

Portage la Prairie, ville du Manitoba établie en 1907 ; population13 304 (recensement de 2016), 12 996 (recensement de 2011). La ville de Portage la Prairie, située à 70km à l’ouest de Winnipeg, est un important centre de services régional pour les terres plates, mais très fertiles des plaines du Portage.

Article

Brian Pallister

Brian William Pallister, premier ministre du Manitoba (2016- ), professeur, conseiller financier et politicien (né le 6 juillet 1954 à Portage la Prairie, au Manitoba). Depuis longtemps un personnage marquant de la politique conservatrice canadienne, Brian Pallister est le 22e premier ministre du Manitoba depuis mai 2016.

Article

Manitoba

Le Manitoba est une province canadienne située au centre du pays, délimitée à l’ouest par la Saskatchewan, par la baie d’Hudson et l’Ontario à l’est, par le Nunavut au nord et par le Dakota du Nord et le Minnesota au sud. La province est fondée sur une partie des territoires traditionnels des Assiniboines, des Dakotas, des Cris, des Dénés, des Anishinaabes et des Oji-Cris, ainsi que des terres de la nation Métis. La propriété terrienne est toujours régie par les traités numéros 1, 2, 3, 4, 5, 6, et 10. Selon le recensement de 2016, le Manitoba compte 1 278 365 habitants, ce qui en fait le cinquième territoire ou province le plus populeux du Canada. Le Manitoba se joint à la Confédération en 1870, et sa capitale, Winnipeg, est incorporée peu après, en 1873. Le premier ministre actuel en est Brian Pallister, à la tête d’un gouvernement progressiste conservateur majoritaire.

Article

Flin Flon

Flin Flon, ville du Manitoba et de la Saskatchewan; constituée en ville en 1970, population 4982 au Manitoba, 203 en Saskatchewan (recensement de 2016); 5405 au Manitoba, 229 en Saskatchewan (recensement de 2011); superficie 13,87 km2 au Manitoba, 2,37 km2 en Saskatchewan. Flin Flon est située à cheval sur la frontière du Manitoba et de la Saskatchewan, à 743 km au nord-ouest de Winnipeg. Le secteur de Flin Flon situé en Saskatchewan est dirigé conjointement par les deux provinces. Le nom de Flin Flon vient du professeur Josiah Flintabbatey Flonatin (un personnage créé par J.E.P. Murddock, l’aventurier-explorateur du roman The Sunless City, 1905).

Article

James Armstrong Richardson fils

James Armstrong Richardson fils, c.p., négociant en céréales et homme politique (né le 28 mars 1922 à Winnipeg, au Manitoba; décédé le 17 mai 2004 à Winnipeg). Le fils de James A. Richardson, il étudie à l’Université Queen’s et sert dans l’Aviation royale du Canada comme pilote de bombardier de type Liberator, patrouillant l’Atlantique Nord. Il entre dans l’entreprise familiale, James Richardson and Sons Ltd., en 1946 et en est président du conseil et cadre exécutif de 1966 à 1968. James Richardson est élu député libéral dans Winnipeg-Sud en juin 1968 et nommé ministre sans portefeuille en juillet. De 1969 à 1972, il est ministre des Approvisionnements et Services. Il est réélu aux élections générales de 1972 et nommé ministre de la Défense nationale. Suivant sa démission du Cabinet en 1978 à cause de la politique linguistique du gouvernement, il siège comme indépendant en 1978-1979, après quoi il retourne dans l’entreprise familiale dont il devient administrateur.

Article

Loi sur le Manitoba

La Loi sur le Manitoba de 1870 a fait du Manitoba la cinquième province du Canada. Elle a également marqué le règlement de la lutte pour l’autodétermination qui opposait la population de la Colonie de la rivière Rouge et le gouvernement fédéral, un conflit né avec l’achat par le Canada de la Terre de Rupert. Elle prévoyait également des protections pour les Métis de la région. Cependant, ces protections ne seront pas pleinement mises en œuvre après l’adoption de la Loi et de nombreux Métis quitteront la province pour les Territoires du Nord Ouest.

Article

Morris, Alexander

Alexander Morris, homme politique (Perth, Ont., 17 mars 1826 -- Toronto, 28 oct. 1889). Après des études à l'U. de Glasgow, à l'U. Queen et à l'U. McGill, Morris est stagiaire en droit auprès de John A. Macdonald.

Article

Churchill

Churchill, Manitoba; constituée en ville en1997; population de899personnes au recensement de2016 et de813personnes au recensement de2011. La ville de Churchill est située à l’embouchure de la rivière Churchill sur la rive sud‑ouest de la baie d’Hudson. La rivière a été nommée ainsi en l’honneur de lord Churchill, qui deviendra le premier duc de Marlborough.

Article

Histoire de la colonisation des prairies canadiennes

Les Prairies, aussi appelées les Plaines, décrivent une vaste région des « terres intérieures occidentales » du Canada qui est bordée par le lac Supérieur et les Rocheuses, le quarante-neuvième parallèle et le Bas-Arctique. La région se peuple au cours de six grandes vagues d’immigration s’étalant de la préhistoire à aujourd’hui. La migration depuis l’Asie, il y a environ 13 300 ans, engendre une population autochtone qui se compte entre 20 000 et 50 000 individus en 1640. Plusieurs milliers de commerçants de fourrure européens et canadiens, suivis de centaines d’immigrants britanniques, arrivent entre 1640 et 1840, créant des douzaines d’avant-postes ainsi qu’une colonisation de style européen dans la colonie de la rivière Rouge, où les Métis deviennent la plus importante portion de la population. La troisième vague, qui s’étend des années 1840 aux années 1890, consiste principalement, mais pas uniquement, de Canadiens d’ascendance britannique. La quatrième, et de loin la plus importante, est constituée de plusieurs nations, surtout européennes, et a lieu de 1897 à 1929, avec une interruption pendant et après la Première Guerre mondiale (1914-1922). La cinquième vague, composée de Canadiens d’autres provinces, d’Européens et d’immigrants d’autres pays, commence à la fin des années 1940 et se poursuit durant les années 1960. La sixième vague, qui commence au début des années 1970, est principalement composée de gens de l’hémisphère sud, et se poursuit, avec fluctuations, jusqu’à aujourd’hui. Tout au long du dernier siècle, la région connaît un exode continu de sa population qui migre dans d’autres régions du Canada, aux États-Unis et ailleurs.

Article

Saidye Rosner Bronfman

Saidye Rosner Bronfman, O.B.E., leader communautaire et philanthrope (née le 9 décembre 1896 à Plum Coulee, au Manitoba; décédée le 6 juillet 1995 à Montréal, au Québec). Saidye Bronfman a été une leader dans la communauté juive qui a généreusement soutenu les arts et différents organismes caritatifs. Elle a été faite membre de l’Ordre de l’Empire britannique pour son travail avec la Croix-Rouge pendant la Deuxième Guerre mondiale. Saidye Bronfman et son mari, Samuel, ont puisé à même leur fortune, glanée dans le commerce des alcools, pour créer une fondation qui encore aujourd’hui finance de nombreux groupes communautaires.

Article

Louis Riel

Louis Riel, chef métis, fondateur du Manitoba et personnage central des rébellions de la rivière Rouge et du Nord-Ouest (né le 22 octobre 1844 à Saint-Boniface, colonie de la rivière Rouge; décédé le 16 novembre 1885 à Régina, en Saskatchewan). Louis Riel a dirigé deux gouvernements métis populaires, a joué un rôle central dans l’entrée du Manitoba dans la Confédération et a été exécuté pour haute trahison pour sa participation à la résistance de 1885 contre l’empiétement canadien sur les terres métisses. Bien que Louis Riel ait d’abord été décrit comme un rebelle par les historiens canadiens, nombreux sont ceux qui aujourd’hui se rangent de son côté et le perçoivent comme un chef métis qui s’est battu pour protéger son peuple du gouvernement canadien.

Article

Grève générale de Winnipeg, 1919

La grève générale de Winnipeg de 1919 a été la plus importante grève de l’histoire du Canada. Entre le 15 mai et le 25 juin 1919, plus de 30 000 travailleurs ont cessé le travail. Les usines, les ateliers, le transport en commun et les services de la Ville ont été paralysés. La grève a entraîné des arrestations, des blessures et la mort de deux manifestants. Elle n’a amené aucune amélioration immédiate du sort des ouvriers et des conditions de travail, mais elle a renforcé l’unité de la classe ouvrière canadienne. Certains de ses participants ont contribué à créer ce qui constitue aujourd’hui le Nouveau Parti démocratique.

Article

Rébellion de la rivière Rouge

La rébellion de la rivière Rouge (aussi appelée résistance à la rivière Rouge) est un soulèvement violent ayant eu lieu de 1869 à 1870 dans la colonie de la rivière Rouge et déclenché par le transfert du vaste territoire appelé « Terre de Rupert » au nouveau Dominion du Canada. La colonie, composée de fermiers et de chasseurs, dont la plupart sont des Métis, occupe un coin de la Terre de Rupert, et craint de perdre, sous le contrôle canadien, leur culture et leurs droits fonciers. Les Métis fomentent une rébellion, et déclarent un gouvernement provisoire, qui négociera les conditions selon lesquelles le territoire entrera dans la Confédération. La résistance mène à la création de la province du Manitoba, et à l’émergence du chef métis Louis Riel : un héros aux yeux de son peuple et de plusieurs Québécois, mais considéré comme un hors-la-loi par le gouvernement canadien.