Recherche pour "Québec"

Afficher 1-17 de 17 résultats
Article

Rapport Allaire

Le rapport Un Québec libre de ses choix : Rapport du Comité constitutionnel du Parti libéral du Québec (mieux connu sous le nom de Rapport Allaire) est une proposition politique adoptée en mars 1991, mais mise de côté en août 1992. Celui-ci propose une vaste décentralisation des compétences fédérales et une importante autonomie pour l’État québécois. Plusieurs dimensions de ce programme que l’on pourrait caractériser d’« autonomiste » sont récupérées par l’Action démocratique du Québec puis la Coalition Avenir Québec.

événement historique

Passage de l’âge légal pour consommer du cannabis à 21 ans au Québec

Au Québec, le gouvernement de la CAQ a adopté le projet de loi 2. Ce texte, relevant l’âge légal de consommation du cannabis de 18 ans à 21 ans, entrera en vigueur le 1er janvier 2020. Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé du Québec, a déclaré que le projet de loi avait été déposé pour protéger les jeunes contre les problèmes de développement cérébral associés à la consommation du cannabis. Cependant, les détracteurs du projet de loi affirment qu’il ne fera qu’accroître l’achat de cannabis sur le marché noir chez les jeunes (voir également Légalisation du cannabis au Canada).

Article

Fernand Nault

Fernand-Noël Boissonneault, O.C., C.Q., danseur, chorégraphe, professeur et metteur en scène (né le 27 décembre 1920 à Montréal, au Québec; décédé le 26 décembre 2006 à Montréal). En tant que chorégraphe attitré des Grands Ballets Canadiens, Fernand Nault crée des ballets d’un genre très théâtral dans un style contemporain et accessible. Parmi les distinctions qu’il a reçues, citons le Prix du Québec, le Prix Denise-Pelletier et le Prix du Gouverneur général pour les arts de la scène pour l’ensemble de sa carrière artistique. Il a été fait Officier de l’Ordre du Canada et Chevalier de l’Ordre national du Québec.

Article

Andrée Lachapelle

Andrée Lachapelle, comédienne (née le 13 novembre 1931 à Montréal en Québec; décédée le 21 novembre 2019 à Montréal). En une carrière ininterrompue de plus de 50 ans, elle a marqué par son élégance et sa grande beauté, mais surtout par son talent, des dizaines de personnages - au-dessus de 200 - tant au théâtre qu'à la télévision et au cinéma québécois. Si elle a excellé dans les rôles de bourgeoise distinguée, amoureuse ou névrosée, elle a aussi incarné les femmes de pouvoir, soit professionnelle, médecin ou religieuse, sans oublier les mères - avec profondeur et une grande variété d'émotions.

Article

Front de libération du Québec (FLQ)

Le Front de libération du Québec (FLQ) était un mouvement militant pour l’indépendance du Québec qui a utilisé le terrorisme pour tenter d’obtenir un Québec indépendant et socialiste. Les membres du FLQ, ou felquistes, sont responsables de la mort de 6 personnes dans le cadre de plus de 200 attentats à la bombe et de dizaines de vols entre 1963 et 1970. Leurs actions ont culminé avec l’enlèvement du délégué commercial britannique James Cross, ainsi que le kidnapping et meurtre du ministre québécois Pierre Laporte, dans un conflit que l’on appelle aujourd’hui la crise d’octobre

Article

Jean Beaudin

Jean Beaudin, C.Q., réalisateur, scénariste, monteur (né le 6 février 1939 à Montréal, Québec; mort le 18 mai 2019 à Montréal). Le réalisateur Jean Beaudin est connu surtout pour son film J.A. Martin, photographe (1977), considéré comme un des dix meilleurs films canadiens de tous les temps et récipiendaire de prix majeurs au Festival de Cannes et aux Palmarès du film canadien. Jean Beaudin a aussi été acclamé pour ses adaptations d’œuvres littéraires québécoises, particulièrement la très populaire série télévisée Les Filles de Caleb (1990-1991). Il a été fait chevalier de l’Ordre national du Québec et a reçu le Prix de réalisation artistique du Gouverneur général pour l’ensemble de son œuvre.

événement historique

Le Québec fera passer un « test des valeurs » aux immigrants

Au Québec, le gouvernement de la CAQ a dévoilé des exemples de questions tirées de son nouveau « test des valeurs » que les immigrants devront passer à compter du 1er janvier 2020. Les nouveaux immigrants auront 90 minutes pour passer le test de 20 questions et devront obtenir au moins 75 % de bonnes réponses pour le réussir. Le premier ministre québécois, François Legault, a déclaré : « Si vous comparez notre test à celui qui existe déjà au Canada relatif à la connaissance du Canada, ce n’est pas très différent. Je pense que c’est important au Québec parce que nous sommes une nation, nous sommes une société distincte, nous avons nos valeurs, nous avons notre charte. » Cependant, le chef intérimaire du Parti libéral du Québec, Pierre Arcand, a déclaré : « La question pour nous est de savoir à quel point cela est nécessaire en ce moment. Ce test des valeurs ne semble répondre à aucun besoin immédiat. »

Article

Joseph Rouleau

Joseph Alfred Pierre Rouleau, C.C., GOQ, chanteur lyrique (basse), enseignant (né le 28 février 1929 à Matane, Québec; mort le 12 juillet 2019 à Montréal, Québec). Le chanteur d’opéra Joseph Rouleau était renommé dans le monde entier pour son sens théâtral infaillible et son impressionnante souplesse vocale. Il a chanté pendant 20ans pour Covent Garden à Londres, où il a interprété des premiers rôles dans plus de 40productions. Au Canada, il est apparu souvent avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre symphonique de Toronto et l’Orchestre symphonique de Québec. Il a créé le rôle de Monseigneur Taché dans Louis Riel de Harry Somers avec la Compagnie d’opéra canadienne(COC) en 1967. Il a aussi commandé et créé Les Abîmes du rêve de Jacques Hétu avec l’Orchestre symphonique de Québec en 1984 et enregistré un album de chansons de Félix Leclerc en 1990. Joseph Rouleau a reçu le Prix de musique Calixa-Lavallée, le Prix Denise-Pelletier et le Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle pour l’ensemble de son œuvre artistique. Il a été fait officier puis compagnon de l’Ordre du Canada, et officier et grand officier de l’Ordre national du Québec. Il a été intronisé dans le Panthéon canadien de l’art lyrique en 1992.

Article

Félix Leclerc

Félix Eugène Leclerc, O. C., G.O.Q., auteur-compositeur-interprète, poète, romancier, dramaturge, acteur, et homme de radio et de télévision (né le 2 août 1914 à La Tuque, au Québec; mort le 8 août 1988 à l’Ȋle d’Orléans, au Québec). Félix Leclerc est un artiste militant, dont l’activité dans plusieurs domaines marque un tournant majeur dans la culture québécoise.

Poète et dramaturge, il est l’un des géants de la littérature québécoise. Il est également une immense vedette de la chanson au Canada et en Europe, en particulier en France. Influençant fortement l’évolution de la chanson québécoise, il ouvre la voie au mouvement des chansonniers populaires au Québec et en France. Ardent défenseur du nationalisme québécois, il exacerbe le sentiment collectif identitaire du peuple québécois. Parmi ses chansons les plus populaires, figurent entre autres « Notre sentier », « Moi, mes souliers », « Bozo » et « Le tour de l’île ». Il se voit décerner par l’Académie Charles-Cros à Paris le Grand prix du disque à trois reprises, le Prix de musique Calixa-Lavallée, le Prix Denise-Pelletier et le Diplôme d’honneur. Il est nommé officier de l’Ordre du Canada, grand officier de l’Ordre national du Québec et chevalier de la Légion d’honneur en France.

Article

Alain Simard

Alain Simard, O.C., Ordre national du Québec, imprésario, agent artistique, producteur, homme d’affaires (né le 19 janvier 1950 à Montréal, au Québec). Alain Simard est une figure de proue du domaine du divertissement du Québec depuis le début des années 1970. Il est responsable de la conception et de la fondation de certains des plus importants festivals annuels du Canada, dont le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) et les FrancoFolies de Montréal, un des plus grands festivals de musique francophone au monde. Alain Simard est également le président du conseil d’administration de l’Équipe Spectra, qui gère et exploite des festivals et des salles de concert, qui monte des productions scéniques, qui dirige une maison de disques et gère des artistes. En 2003, Alain Simard a été nommé personne la plus influente du monde culturel de Montréal par le journal La Presse. Il est Chevalier des Arts et Lettres de France, de l’Ordre de la Pléiade, et de l’Ordre national du Québec, ainsi qu’Officier de l’Ordre du Canada.

Article

Janette Bertrand

Janette Bertrand, C.C.O.Q., journaliste, comédienne, auteure, dramaturge et féministe (née le 25 mars 1925 à Montréal, Québec). Figure de proue de la télévision québécoise, Janette Bertrand a marqué profondément le journalisme et la culture au Québec. Elle est reconnue pour son approche franche et sincère dans le traitement de sujets à dimension sociale qui n’avaient jamais été traités à la télévision québécoise à l’époque, notamment les relations sexuelles, l’homosexualité, le VIH-sida, le suicide et la violence faite aux femmes. Elle est depuis longtemps reconnue pour ses positions progressistes sur les questions sociales et son rôle dans l’éducation du public à ce sujet. Elle est compagnon de l’Ordre du Canada et chevalier de l’Ordre national du Québec.

Article

Crise d'Octobre

La crise d’Octobre fait référence à une série d’événements qui se sont déroulés au Québec à l’automne 1970. Cette crise est le point culminant d’une longue série d’attentats terroristes perpétrés par le Front de libération du Québec (FLQ), un mouvement indépendantiste militant, entre 1963 et 1970. Le 5 octobre 1970, le FLQ a kidnappé l’attaché commercial britannique James Cross à Montréal. Au cours des deux semaines suivantes, des membres du FLQ ont également kidnappé et assassiné le ministre de l’Immigration et du Travail du Québec, Pierre Laporte. Le premier ministre du Québec, Robert Bourassa et le maire de Montréal, Jean Drapeau, ont demandé l’aide du fédéral pour faire face à la crise. En réponse, le premier ministre Pierre Trudeau a déployé les forces armées et a invoqué la Loi sur les mesures de guerre, la seule occasion où elle a été appliquée en temps de paix dans l’histoire du Canada.

Article

Oliver Jones

Oliver Theophilus Jones, O.C., O.Q., pianiste, organiste, compositeur, arrangeur (né le 11 septembre 1934 à Montréal, Québec). Prodige musical, Oliver Jones est l’un des musiciens jazz canadiens les mieux connus et les plus talentueux de tous les temps. Il a étudié le piano dans sa jeunesse avec Daisy Peterson Sweeney, sœur d’Oscar Peterson, et a passé une grande partie de sa carrière dans la musique pop et la variété. Jones s’est fait remarquer par sa dextérité technique et son swing, ce qui lui a valu des comparaisons avec Peterson. Il a reçu des prix Félix en 1989, 1994, 2007 et 2008, et des prix Juno en 1986 et 2009. Il est officier de l’Ordre du Canada et chevalier de l’Ordre national du Québec.

Article

Crise d'Octobre (résumé en langage simple)

La crise d’Octobre se produit à l’automne 1970. Elle est déclenchée par le Front de libération du Québec (FLQ). Le FLQ recourt à des tactiques terroristes pour tenter de rendre le Québec indépendant du Canada. Le 5 octobre, le FLQ kidnappe James Cross, un attaché commercial britannique. Plus tard, il enlève aussi Pierre Laporte, un ministre du gouvernement du Québec. Le premier ministre Pierre Elliott Trudeau impose alors la Loi sur les mesures de guerre. Cette loi n’avait jamais été utilisée en temps de paix auparavant. Son imposition mène à la suspension des libertés civiles et à des centaines d’arrestations. Pierre Laporte est assassiné et retrouvé le 17 octobre. James Cross, pour sa part, est libéré le 3 décembre. La crise prend fin le 28 décembre, lors de la capture des meurtriers de Pierre Laporte.

(Cet article est un résumé en langage simple sur la crise d’Octobre. Si vous voulez approfondir le sujet, veuillez consulter notre article intégral : Crise d’Octobre.)

Article

Oscar Peterson

Oscar Emmanuel Peterson, C.C., C.Q., O.Ont., pianiste de jazz, compositeur, formateur (né le 15 août 1925 à Montréal, au Québec; décédé le 23 décembre 2007 à Mississauga, en Ontario). Oscar Peterson est un des musiciens canadiens les plus honorés. Il est largement considéré comme l’un des plus grands pianistes de jazz de tous les temps. Oscar Peterson est célèbre pour sa vitesse et sa dextérité remarquables, pour sa technique précise et ornementée, pour son style éblouissant et pour ses capacités rythmiques exceptionnelles. Il a été surnommé le « bombardier brun du boogie-woogie » et le « maître du swing ». Artiste prolifique sur disque, il a, en général, enregistré chaque année, depuis les années 1950 jusqu’à sa mort, plusieurs albums. Il est apparu également sur plus de deux cents albums d’autres artistes, notamment Ella Fitzgerald, Dizzy Gillespie, Billie Holiday et Louis Armstrong qui l’ont surnommé « l’homme aux quatre mains ». Inévitablement, sa virtuosité éblouissante en tant que soliste éclipsait sa sensibilité comme musicien de soutien et ses compositions plébiscitées comme Canadiana Suite ou Hymn to Freedom. Également formateur de renom dans le domaine du jazz et défenseur de l’égalité raciale, Oscar Peterson a gagné un prix Juno et huit prix Grammy, dont l’un pour l’œuvre de toute une vie. Premier lauréat du Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, catégorie réalisation artistique, il a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne et à l’International Jazz Hall of Fame. Il a également été fait, parmi de nombreux autres honneurs, officier, puis compagnon de l’Ordre du Canada et officier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français.